Les 51 rencontres de l’Euro 2020 auront lieu entre le 11 juin et le 11 juillet 2021.

Alors que l’Euro 2020 n’a même pas encore commencé, on sait déjà qui sera le grand vainqueur de la compétition ; il s’agira de la République tchèque. C’est en tout cas ce qu’a déterminé une intelligence artificielle développée par Sportradar, un spécialiste des données sportives.

La société a en effet mis au point un algorithme pour déterminer quel pays sera le grand gagnant de la compétition de football. Pour y arriver, Sportradar a fourni à son IA des millions de données récoltées au cours des 20 dernières années sur les différentes équipes de football en lice pour le titre de champion d’Europe.

Sur base de la composition des équipes et de différents facteurs, l’IA a été en mesure de simuler l’ensemble des 51 matchs de l’Euro 2020 jusqu’à la finale. Selon ses calculs, le Danemark et la République tchèque seraient les deux équipes qui se retrouveront en finale, avec un résultat de 3 buts à 2 en faveur de la République tchèque.

Un résultat qui peut étonner, le PDG de Sportradar le reconnait lui-même, d’autant plus que l’équipe tchèque est classée 40e au classement mondial. Le Danemark fait mieux puisqu’il se place à la 10e position.

Toujours selon l’algorithme de Sportradar, la France et l’Italie quitteraient la compétition dès les huitièmes de finale. L’Allemagne s’inclinerait en quart de finale.

Si l’IA se base sur des données des précédentes rencontres des équipes, ses prédictions peuvent être fausses. Ce n’est pas encore une science exacte, d’autant plus que la méthode utilisée par le spécialiste des données sportives peut avoir biaisé les résultats.

Les parieurs pourraient tout de même se fier aux prédictions de cette IA pour faire leurs pronostics. Ce ne serait pas le plus fou qui soit. Rappelez-vous en 2010, lors de la Coupe du Monde, de nombreuses personnes ne juraient que par les “prédictions” de Paul le Poulpe. Dans tous les cas, rendez-vous le 11 juillet pour voir si l’IA avait vu juste.