Blue Origin, la société de Jeff Bezos, a annoncé la mise aux enchères du tout premier billet de vol commercial suborbital.

C’est un vol pas comme les autres qui se déroulera ce 20 juillet 2021 au départ du Texas. C’est la date retenue par Blue Origin pour lancer son premier équipage touristique dans l’espace à l’aide du lanceur New Shepard.

Les tickets ne sont pas encore en vente, mais il est dès maintenant possible de poser une enchère pour acquérir le tout premier billet sur le site de Blue Origin. Le montant des premières offres sera révélé le 19 mai, mais une mise aux enchères publique marquera la vente finale du ticket le 12 juin. L’argent récolté financera la fondation de Blue Origin « Club For Future », destinée à encourager les jeunes carrières scientifiques. L’heureux gagnant pourra embarquer dans le vol touristique direction l’espace et profiter de 10 minutes en apesanteur avec une vue imprenable. On ne sait pas encore qui seront les cinq autres astronautes à accompagner l’individu.

N’importe qui peut désormais enchérir pour remporter le fameux billet. (Crédit : Blue Origin)

La firme n’a pas encore annoncé le prix réel d’un ticket. La mise aux enchères serait un moyen d’évaluer le prix que les intéressés seraient prêts à mettre dans un tel voyage. D’après Ariane Cornell, directrice des ventes de Blue Origin, cela permettra également de trouver de futurs clients : « Ainsi, les enchérisseurs les plus actifs apparaitront clairement sur notre radar, de sorte que nous savons qui contacter lorsque nous publierons un billet ».

Nul doute cependant que ce genre d’offre ne s’adresse qu’aux ultras riches. À titre de comparaison, la compagnie de tourisme spatial concurrente Virgin Galactic fait payer au minimum 200 000 $ par billet pour voler dans son vaisseau suborbital et compte bientôt faire visiter la station spatiale internationale aux curieux qui auront de quoi se l’offrir. SpaceX n’est pas non plus en reste, la compagnie d’Elon Musk a fait gagner des vols de trois jours autour de la lune lors d’un concours. Celui-ci a été financé par un philanthrope milliardaire à hauteur de 100 millions de dollars. Rien que ça.

Le vol sera le premier voyage habité de Blue Origin. Mais l’engin a déjà réussi 15 tests de vol à 100km d’altitude, soit à la limite entre l’atmosphère et l’espace. C’est là que les passagers pourront flotter et admirer la vue pendant 10 minutes. La petite cabine nommée RSS First Step Crew Capsule sera propulsée par le lanceur réutilisable New Shepard, qui se détachera à 75km de haut pour regagner la terre ferme. La capsule entamera ensuite elle-même une chute libre tempérée par des parachutes et des rétrofusées pour atterrir convenablement au Texas.

Tout le monde n’a cependant pas le profil pour embarquer. Il faudra peser en 50 et 100kg, mesurer entre 1m50 et 1m95. Mais le plus important est de pouvoir supporter une gravité multipliée par 3 pendant plusieurs minutes au décollage et par 5,5 pendant quelques secondes lors de l’atterrissage.