Le NFT d’un meme très populaire vendu 500.000 dollars

Le meme « Disaster Girl » a été vendu sous la forme d’un NFT pour 180 Ether, soit l’équivalent de 500.000 dollars.

Après la « Copine trop attachée », c’est au tour de la « fille catastrophe » de tirer profit de sa célébrité sur Internet. La petite fille – aujourd’hui grande – du célèbre meme « Disaster girl » a en effet vendu les droits de propriété numérique de son meme pour la coquette somme de 500.000 dollars.

La jeune fille est devenue célèbre au milieu des années 2000 – et l’est encore aujourd’hui – à cause d’une photo publiée par son père sur la toile où elle apparait souriante devant une maison en train de brûler.

Si les droits de propriété numériques du meme « Disaster girl » ont été acquis par un acheteur, le père et sa fille conservent malgré tout les droits d’auteur de l’image et toucheront 10% à chaque fois que le NFT du meme est revendu.

La « Disaster girl » n’est pas la première à tirer profit de sa célébrité sur Internet et de l’engouement pour les NFT pour se faire de l’argent. Comme nous l’avons déjà dit, la « Copine trop attachée », Laine Morris a récemment vendu son meme sous la forme d’un NFT pour la coquette somme de 411.000 dollars. Le GIF Nyan Cat a lui aussi été vendu en tant que NFT, pareil pour le meme « Bad Luck Brian ».

On notera d’ailleurs que l’acheteur du meme « Disaster girl » est également celui qui s’est offert le NFT de l’« Overly Attached Girlfriend ». Il s’agit du studio de musique 3F Music, basé à Dubaï. « Notre équipe de direction est toujours en coopération avec des conseillers artistiques hautement compétents et expérimentés qui croient que nous devons grandir avec les mouvements technologiques qui nous aident non seulement à promouvoir notre métier, mais aussi pour soutenir les artistes et le marché de l’art », a déclaré le studio au New York Times après avoir également acheté un NFT du média américain.