Casques pour gamers : 3 casques premium au banc d’essai

Si les gamers ont souvent tendance à préférer les casques fabriqués par les spécialistes de l’audio, les modèles “officiels” reviennent en force en ce début d’année 2021. 

Dans notre dernière sélection de casques pour gamers, nous vous avions présentés cinq modèles différents, de multiples accessoiristes. Cette fois, place aux modèles “officiels” de Xbox et PlayStation, et à une petite nouveauté du côté d’Epos.

Epos H3 – le premium à prix tranché

Les casques filaires ne sont plus très à la mode. Si les consommateurs leur préfèrent souvent les modèles Bluetooth, les modèles filaires conservent de jolis atouts : contrairement aux modèles Bluetooth, ils ne doivent pas être rechargés, ont une espérance de vie beaucoup plus longue et peuvent facilement passer d’une machine à l’autre. Pour cette raison, ils trouvent aujourd’hui encore leur public. Epos l’a bien compris et livre avec son H3 l’un des meilleurs modèles filaires que nous ayons pu tester ces derniers mois.

Si son design minimaliste ne séduira pas tout le monde, sa qualité sonore en fait incontestablement l’un des meilleurs casques du moment. C’est bien simple, le H3 fait aussi bien si ce n’est mieux que des casques vendus 100 ou 200€ de plus. Le son est cristallin, d’une fidélité extrême, les aigus et les graves sont parfaitement équilibrés, la spatialisation est excellente. Bref, c’est pratiquement un sans faute. Et c’est très probablement le plus bel atout de ce casque “premium” qui nous est proposé à un tarif très compétitif puisque vendu 119€ “seulement”.

Epos a mis les moyens pour livrer un accessoire qui s’adapte à tous les supports. Vous pourrez l’utiliser avec votre PC, votre PS4/PS5, Xbox/Series ou votre Switch sans difficulté. L’H3 supporte même les moteurs 3D audio et le binaural sur les consoles next-gen.

A l’usage, le casque est également extrêmement confortable avec ses coussinets épais, son arceau qui réduit considérablement la pression sur le crâne et son excellente isolation phonique. Pas de sensation de “serrage” après plusieurs heures de jeu, on sent que les ingénieurs qui ont conçu ce casque y ont passé beaucoup de temps. Autre atout du H3 : sa molette latérale, hyper pratique pour régler le niveau du son rapidement. Etrangement, impossible de le couper complètement. Il faudra passer par les paramètres du système pour le faire, si vous le désirez. A l’usage, le H3 paraît donc très léger et est également très fonctionnel. On lui reprochera toutefois un très gros défaut : son micro. Ce n’est pas la catastrophe, mais on est loin d’un son optimal, la voix manquant cruellement de naturel. Ceci étant dit, pas d’inquiétude à avoir, vous vous ferez très bien comprendre. Le son reste audible. Le micro a juste tendance à atténuer au maximum les graves.

Dans sa gamme de prix, le H3 est un must absolu, en particulier pour les joueurs qui jouent sur différentes plates-formes. Si vous avez une PS4, une Switch et un PC, c’est probablement le casque qui offre le meilleur compromis. Il faudra toutefois composer avec le câble, qui n’est pas du goût de tous les joueurs.

Les + :

  • Un casque premium à un prix ultra-compétitif (119€)
  • Une excellente qualité audio
  • Très confortable
  • La molette géante

Les – : 

  • Un modèle uniquement filaire
  • Un design qui manque de personnalité
  • Une voix qui manque de grave

Xbox Wireless Headset – l’expérience ultime sur Xbox

S’il existe une multitude de casques compatibles avec les consoles Xbox, pas toujours facile de trouver un modèle performant qui respecte un budget “limité”. Car avec les casques pour gamers, les prix ont tendance à très vite s’envoler. Il faut bien l’avouer aussi, les modèles sans fil sont plutôt rares sur Xbox. Fraichement sorti des usines de Microsoft, le nouveau casque officiel “Xbox Wireless Headset” est très probablement la meilleure option actuellement disponible sur le marché.

Tout d’abord, parce que le Xbox Wireless Headset est vendu à un tarif honorable. 99€. Ensuite, parce que bien que “designed for” Xbox One et Xbox Series, le casque fonctionne également par Bluetooth et peut donc être connecté à une longue série d’appareils, de la tablette au PC en passant par le smartphone. On notera d’ailleurs qu’il peut se connecter aux deux protocoles en simultané et vous permet donc de répondre à un coup de fil tout en continuant à jouer. Pratique!

Son design très sobre ne plaira pas à tous. Toutefois, le Xbox Wireless Headset est extrêmement confortable, admirablement bien pensé avec son micro rétractable et globalement très agréable à utiliser. On retrouve au niveau des écouteurs des molettes. La molette de gauche sert à donner la priorité aux conversations ou aux bruitages / musiques du jeu, pour privilégier par exemple les dialogues dans une cinématique ou au contraire les indications communiquées par un coéquipier. La molette de droite permet elle de régler le volume sonore.

Vu le prix (99€), on ne trouve pas d’isolation active du bruit, mais l’isolation passive est plutôt bonne. La qualité sonore est bonne, la spatialisation du son excellente et pour un casque de cette tranche de prix, le Xbox Wireless Headset frappe fort. Le rapport qualité / prix est littéralement imbattable. Alors certes, vous trouverez des casques audio plus performants, mais il vous faudra généralement opter pour un budget beaucoup plus important (140 à 200€). D’autant plus que niveau autonomie, il se défend plutôt bien avec ses 15h d’autonomie. Son port USB-C permet également de le charger rapidement. 30 mins de charge suffisent pour jouer 4 heures selon Microsoft. L’appairage avec la console est également étonnamment facile puisqu’il suffit d’allumer le casque, d’activer la reconnaissance d’un appareil Bluetooth sur la Xbox, en appuyant sur le bouton d’appairage, et le tour est joué! Seuls petits regrets : que le casque ne soit pas compatible avec les consoles concurrentes (même si on s’en doutait un peu) et qu’il ne puisse pas non plus être connecté avec un simple port jack lorsqu’il n’a plus de batterie.

Les + :

  • Un rapport qualité / prix imbattable pour un sans fil (99€)
  • 15h d’autonomie
  • Très confortable
  • L’appairage, qui est un jeu d’enfant
  • Très agréable à l’usage avec ses molettes géantes

Les – : 

  • Pas de port jack
  • Pas compatible PS4/PS5/Switch

Pulse 3D – l’immersion avant tout

On termine cette sélection avec le Pulse 3D, le nouveau casque PlayStation officiel, qui est conçu pour une immersion complète dans les univers virtuels avec sa technologie Surround unique.

Le Pulse 3D, c’est avant tout un casque qui a été conçu pour tirer parti de la technologie Tempest 3D de la PlayStation 5. Mais de quoi s’agit-il exactement? D’une technologie unique offrant une meilleure spatialisation du son. Comprenez par là qu’en jouant, vous vous rendrez compte immédiatement d’où viennent les pas d’un ennemi qui s’approche. Le Pulse 3D localise avec une précision chirurgicale chaque son et il faut bien l’avouer, c’est plutôt impressionnant, d’autant plus que pas mal de jeux l’intègrent très bien. Il est important de le noter toutefois : il faut que le jeu soit compatible avec cette technologie pour que le casque l’utilise. Toutes les exclus Sony le sont par défaut, de Miles Morales à Astro’s Playroom en passant par le nouveau Returnal. Cela mérite-t-il vraiment le détour? Pas forcément pour un jeu comme Astro’s Playroom, mais pour un shooter ou un titre comme Returnal, dans lequel localiser les ennemis le plus rapidement possible est indispensable, assurément.

Mais quid du son en général? Le Pulse 3D reste un excellent casque audio. Le son est clair, très bien calibré et au vu du prix auquel il est proposé, il s’agit assurément d’un très bon investissement si vous jouez exclusivement sur PlayStation. On notera toutefois que rien ne vous empêche de l’utiliser aussi sur PC, avec son dongle, auquel cas vous ne bénéficierez toutefois pas de la technologie Tempest 3D.

S’il parvient donc à convaincre niveau audio, les retours sont un peu plus mitigés à l’usage. Tout d’abord parce que son design futuriste ne plaira clairement pas à tous. Ensuite, parce que sa conception a également du mal à convaincre. Le Pulse 3D ne dispose pas d’un arceau réglable. La bande en silicone du casque règle le positionnement du casque. Le confort reste globalement assez bon, mais à l’usage, on aurait toutefois préféré avoir au moins la possibilité de régler soi-même l’arceau. Et puis bien sûr il y a la question des commandes : pas forcément très faciles à atteindre et loin d’être aussi ergonomiques qu’une molette, par exemple. Pas de micro externe non plus, mais le micro du Pulse 3D n’en reste pas moins très efficace à l’usage. Sa conception peut toutefois clairement surprendre. Niveau autonomie aussi, le constat est mitigé. Sony annonce 12h d’autonomie sur son site. Dans la réalité, on se rapproche davantage des 10 heures, ce qui n’est pas mal en soi, mais pas non plus formidable, d’autant plus que pour le recharger intégralement, il faudra compter 3 bonnes heures tout de même.

S’il ne convaincra pas tout le monde au niveau de son ergonomie, le Pulse 3D n’en reste pas moins un excellent casque de gaming, mais surtout le seul à tirer parti de la technologie Tempest 3D – ce qui est en soi déjà un formidable argument de vente. Sur certains jeux, le Pulse 3D apporte un réel plus, mais pas forcément sur tous. Si vous jouez à beaucoup d’exclus PS5, il s’agit assurément d’un très bon investissement.

Les + :

  • Un prix compétitif (99,99€)
  • L’appairage qui est un jeu d’enfant
  • Confortable à l’usage
  • L’immersion complète, grâce au son surround
  • L’excellente spatialisation du son

Les – :

  • Le design ne plaira clairement pas à tous
  • Une autonomie trop légère, un temps de charge trop long
  • Pas de réglage possible sur la façon de le porter
  • Le positionnement peu ergonomique des boutons