L’application FixMyStreet intègre une nouvelle fonctionnalité pour les cyclistes. 

Lancée il y a un peu plus de deux ans en Wallonie, l’application FixMyStreet a été adoptée par 10 communes wallonnes. Grâce à elle, les citoyens peuvent dénoncer les dépôts clandestins, informer leur commune d’un problème de voierie et dénoncer des incivilités. Elle ajoute une corde à son arc avec une nouvelle fonctionnalité qui permet d’alerter la commune sur l’insécurité de pistes cyclables, qu’il s’agisse encore une fois d’une piste dégradée ou d’un danger pour les cyclistes.

L’application comporte un gros avantage pour les communes, c’est le fait que la photo soit géolocalisée très précisément” explique Valérie Cartiaux, la porte-parole de Be WaPP. Grâce à cela, les ouvriers communaux savent précisément où il faut se rendre et à quoi s’attendre. Ils peuvent prévoir le matériel nécessaire pour le nettoyage de la voierie ou les réparations.

Le principe est simple. La personne qui constate un problème prend une photo. Les signalements sont identifiés à la commune et dispatchés en fonction de la nature du signalement aux ouvriers communaux. Le suivi est garanti avec une alerte qui informera le citoyen dès que le problème est réglé.

A ce jour, plus de 1100 signalements ont été enregistrés dans l’application sur l’ensemble des 10 communes qui ont déjà adopté l’outil. 3 nouvelles communes devraient se joindre à la liste prochainement. La pandémie semble avoir ralenti l’adoption de l’outil, pourtant gratuit. Ses créateurs nous expliquent toutefois que la mise en place peut prendre plusieurs mois. “Une fois que la commune a décidé de franchir le pas, elle fait un test en interne avec son personnel. Ensuite, elle décide de mettre l’outil à disposition des citoyens.”

Ci-dessous, vous retrouverez la liste des 10 communes où l’application est actuellement activée:

  • Erquelinnes
  • Marche-en-Famenne
  • Stoumont
  • Ohey
  • Montigny-le-Tilleul
  • Floreffe
  • Froidchapelle
  • Sombreffe
  • Walcourt
  • Grâce-Hollogne