Les premières unités de l’Aptera devraient être livrées dans le courant 2021.

Dix ans après sa chute, la startup américaine Aptera revient d’entre les morts avec une version revue et corrigée de sa voiture solaire, l’Aptera. Dans les faits, son projet est resté le même et consiste en une voiture électrique à trois roues alimentée à l’énergie solaire. En 2011, la startup avait été contrainte de fermer ses portes, faute de financement – elle ne cherchait pourtant que 150 $.

Montant que le programme gouvernemental dédié à la fabrication de véhicules à technologies avancées du ministère de l’Énergie ne lui avait pas accordé. Mais il semblerait que les choses aient changé puisque le programme est à nouveau impliqué dans le développement de la voiture électrique solaire d’Aptera.

Une époque et une équipe difficiles

Si à l’époque le concept n’avait pas abouti, de l’eau a coulé sous les ponts. Aujourd’hui, le monde déborde d’optimisme concernant les nouvelles technologies de transport, et ce, malgré la situation sanitaire actuelle. Le contexte pourrait donc jouer en la faveur d’Aptera. Reste à voir si la startup ne fera pas les mêmes erreurs que dans le passé. La société américaine avait en effet connu beaucoup de problèmes en interne, comme le rappelle The Verge.

De belles promesses 

C’est en 2019 que le duo originel d’Aptera a décidé de relancer le projet de voiture électrique solaire, dans un contexte plus favorable à ce type d’engin. Avec ses trois mètres carrés de cellules photovoltaïques sur le toit, la voiture d’Aptera dispose d’une jolie autonomie de 1500 km grâce à sa batterie de 100 kWh et ne nécessite pas d’être branchée pour se recharger. Une simple pause au soleil suffit à renflouer la batterie de la voiture. Cela implique évidemment de circuler dans une région très ensoleillée, au risque de passer à côté du principal intérêt de l’Aptera.

Côté performance, Aptera annonce que son engin peut passer de 0 à 96 km/h en 5,5 secondes seulement et en 3,5 secondes avec le modèle premium.

Évidemment, en tant que véhicule futuriste, la voiture arbore un design digne des plus grands films de science-fiction. Rien que le fait qu’elle dispose de 3 roues en fait un véhicule à part. Avec ses courbes aérodynamiques, la voiture se rapproche d’un petit avion auquel on aurait coupé les ailes.

Le modèle de base est proposé à un prix attractif pour un engin pareil, aux alentours des 26.000$. Un montant qui peut grimper jusqu’à 50.000$ pour le modèle haut de gamme full option. Il est possible de commander son Aptera sur le site de la startup. Les premières livraisons devraient avoir lieu prochainement.

Reste à voir si le concept séduira le grand public. Par le passé, plusieurs entreprises automobiles et startups ont tenté de se lancer sur le marché des voitures électriques à énergie solaire, mais peu d’entre elles sont parvenues à proposer quelque chose de concret. Et si le concept a de quoi séduire, ce type de véhicule est encore loin d’être accessible à tout le monde. Il faudra certainement attendre plusieurs décennies avant de voir des véhicules électriques à énergie solaire circuler quotidiennement dans les rues. Mais l’engouement pour les solutions de transport non polluantes devrait tout de même booster ce marché. Aptera envisage déjà d’ailleurs de développer un nouveau modèle à quatre roues.