Les utilisateurs peuvent exposer leurs données personnelles et bancaires s’ils cliquent sur le lien.

Prudence si vous recevez un email de PayPal dans les prochains jours. Une campagne de phishing cible actuellement de nouveau les boites mails belges et françaises. Les pirates se font passer par la société de paiements en ligne PayPal pour tenter de récupérer des données personnelles et bancaires des utilisateurs.

L’email reprend la structure spécifique des courriers de PayPal, avec un logo parfaitement centré, une facture et des données légales tout en bas du mail.

Le texte peut semer le doute. “Votre compte fait l’objet de transactions suspectes. Nous avons temporairement limité votre compte en raison de cette activité suspecte jusqu’à ce que le problème soit résolu. Si vous n’avez pas autorisé cette transaction, veuillez contester la transaction au plus vite en cliquant sur le bouton ci-dessous.”

Un élément permet toutefois d’identifier l’arnaque au premier coup d’œil : l’adresse utilisée est une “@skynet”. Rappelons-le, si problème il devait y avoir avec votre compte PayPal, vous devriez logiquement recevoir un mail d’une adresse @paypal, et certainement pas d’une adresse Skynet.

Il y a un mois déjà, la police fédérale avait averti la population de la circulation massive d’une campagne de phishing ciblant les utilisateurs de PayPal en Belgique.

Dans le doute, mieux vaut éviter de cliquer sur un lien d’un email suspect. Connectez-vous directement au service en encodant son adresse html dans votre navigateur et vérifiez si tout est en ordre. Vous pourrez également facilement vérifier l’historique des paiements de votre compte de cette façon.

La plupart du temps, ces techniques de phishing frauduleuses sont utilisées pour récupérer des données personnelles, pirater un compte ou obtenir un accès à un service de paiement en ligne.