Les images partagées via WhatsApp disparaitront dès que l’utilisateur aura quitté la conversation.

L’application de messagerie s’apprête à accueillir une nouvelle fonctionnalité inspirée de Snapchat. Comme le révèle le site WABetaInfo, WhatsApp teste en effet l’autodestruction des images. À partir du moment où une photo a été vue par le destinataire, celle-ci disparaitra au moment où ce dernier quittera la conversation.

Dans les faits, WhatsApp proposait déjà de limiter la conservation des messages envoyés grâce au mode “messages éphémères”. Une fois ce mode activé, les nouveaux messages envoyés dans la conversation disparaissent au bout de 7 jours. Dans le cas des photos éphémères, la disponibilité des clichés est plus courte et limitée. La fonction se rapproche en effet davantage du fonctionnement de Snapchat ou des messages privés sur Instagram.

Comment ça marche ?

Dans les captures d’écran partagées par WABetaInfo, un nouveau bouton fait son apparition à côté de la zone de texte lors de l’aperçu d’une image. En cliquant dessus, l’utilisateur rendra son image éphémère. L’app affichera d’ailleurs le message suivant « ce média disparaîtra lorsque vous quitterez cette discussion ». Le destinataire verra apparaitre le même message lorsqu’il cliquera sur la photo pour l’agrandir.

Lorsque les deux utilisateurs quitteront la conversation, l’image disparaitra automatiquement. Difficile de savoir à l’heure actuelle si la photo connaitra le même sort dans le cas où le destinataire se contente de l’aperçu du cliché et ne clique pas dessus pour l’agrandir.

La fonction empêche les utilisateurs d’enregistrer la photo, de même que le partage à d’autres contacts. Cependant, il semblerait que les captures d’écran soient toujours possibles dans l’état actuel de la fonctionnalité qui est – on le rappelle – toujours en phase de tests. Sur Snapchat ou sur le mode conversation secrète de Facebook, lorsqu’un utilisateur prend une capture d’écran, son interlocuteur en est informé.

Difficile de savoir quand cette nouveauté pourrait être disponible pour l’ensemble des utilisateurs. Dans tous les cas, elle devrait être proposée tant aux utilisateurs Android que ceux iOS et devrait permettre à WhatsApp de renforcer son positionnement axé sur la confidentialité. Cela peut également lui permettre de redorer son image après l’annonce de son changement de politique.