Avec Windows 10X, Microsoft entend proposer une alternative au Chromebook de Google.

S’il n’a pas encore été officiellement dévoilé par Microsoft et que l’on ne connait toujours aucun détail sur son lancement officiel, Windows 10X a pourtant déjà révélé pratiquement tous ses secrets.

Ce nouveau système d’exploitation avait initialement pensé pour équiper les appareils convertibles et smartphones pliables. On se souvient qu’en février 2020, Microsoft avait d’ailleurs mis à disposition du public une version de test du logiciel, installable sur toutes les machines sous Windows. Microsoft a toutefois changé de stratégie en cours de route et décidé de réserver l’usage de cet OS au secteur de l’enseignement et de le repenser pour qu’il soit utilisé sur des machines moins puissantes.

L’objectif est simple : proposer une alternative économique aux ordinateurs Windows classiques tout en venant concurrencer le Chromebook de Google, qui cartonne dans le secteur de l’enseignement. Si l’initiative est louable, gardons à l’esprit que Microsoft s’est déjà cassé les dents plusieurs fois sur ce projet, notamment avec Windows RT.

La problématique pourrait une fois de plus être la même avec Windows 10X : l’OS ne permettra de faire tourner que les applications du store Windows et pas les programmes Windows traditionnels. Microsoft pourrait trouver un workaround en proposant une solution dans le cloud pour des logiciels plus costauds comme PhotoShop, mais il n’est pas certain qu’elle soit livrée de série.

Un petit malin est déjà parvenu à récupérer une version presque finale de l’OS et à l’installer sur une Surface et le résultat semble globalement très convaincant avec un OS très facile d’accès, un nouveau menu Démarrer qui rappelle un lanceur d’apps Android et une interface entièrement repensée. On notera au passage que depuis plusieurs jours, les vidéos de ce type se multiplient, certains étant parvenus à installer l’OS sur Mac et sur Windows Phone…

L’absence de support pour les logiciels Windows classiques devrait avoir quelques effets positifs sur l’autonomie de ces machines et la sécurité en général puisqu’il sera impossible d’installer des logiciels corrompus sur ces ordinateurs.

Logiquement, Windows 10X devrait être lancé d’ici la fin de l’année.