Le montant du rachat s’élèverait à plus de 300 millions de dollars.

Après des semaines de négociations, ça y est, l’éditeur de podcasts Wondery vient de passer sous le pavillon d’Amazon. Un rachat stratégique pour le groupe de Jeff Bezos puisque le rachat de Wondery va permettre à Amazon Music, le service de streaming musical d’Amazon, de proposer davantage de podcasts originaux (ou non) et ainsi, séduire de nouveaux abonnés.

Avec ce rachat, le groupe américain entend bien concurrencer Spotify sur le créneau des podcasts. Le service suédois avait lui-même racheté la plateforme Gimlet Media spécialisée dans les podcasts en 2019 pour 213 millions de dollars. “Avec Wondery, nous continuerons d’attirer davantage de clients vers le streaming à mesure que nous élargissons notre sélection et en nous assurant que nos clients trouvent, découvrent et écoutent les créateurs et les artistes qu’ils apprécient“, a indiqué Amazon dans un communiqué.

Une fois l’accord conclu, rien ne changera pour les auditeurs et ils continueront à pouvoir accéder aux podcasts Wondery via divers fournisseur“, précise le principal intéressé dans son communiqué.

Bien que le montant de la transaction n’ait pas été dévoilé, ce dernier s’élèvera à plus de 300 millions de dollars, selon les informations du Wall Street Journal. Un montant important qui montre combien Amazon croit au potentiel des podcasts pour populariser son service de streaming musical et séduire de nouveaux abonnés.

Amazon Music prend d’ailleurs en charge les podcasts depuis quelques mois, mais la fonctionnalité n’est pour l’instant disponible que dans un nombre limité de pays (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne et Japon). Le rachat de Wondery va très certainement permettre à Amazon Music de proposer davantage de podcasts à ses abonnés. “Amazon Music a lancé des podcasts en septembre 2020 et, avec Wondery, nous espérons accélérer la croissance et l’évolution des podcasts en apportant des créateurs, des hôtes et des expériences immersives à encore plus d’auditeurs à travers le monde, tout comme nous le faisons avec la musique“, indique d’ailleurs Amazon dans son communiqué.