Une arnaque à “l’écran bleu” sévit sur Windows 10

L’objectif de l’arnaque est de soutirer de l’argent aux victimes.

Une nouvelle arnaque cible actuellement les utilisateurs de Windows 10. Elle se manifeste par l’apparition soudaine du fameux écran bleu, synonyme de problème technique, sauf que dans ce cas-ci, il s’agit d’une contrefaçon qui vise à arnaquer les utilisateurs de Windows 10.

La page indique que l’ordinateur a été verrouillé à cause d’un virus et que l’utilisateur risque de perdre l’ensemble de ses données. Pour éviter cela, les utilisateurs sont invités à appeler un numéro de téléphone qui les mettra en contact avec le support technique de Windows.

L’illusion est particulièrement convaincante. Cette contrefaçon reprend en effet l’ensemble des codes de l’écran bleu officiel de Windows ce qui pousse les utilisateurs à contacter le numéro de téléphone indiqué. La menace de perdre ses fichiers personnels et que ses informations bancaires soient volées, les victimes peuvent facilement céder à la pression.

Capture d’écran La Voix du Nord

En réalité, comme le souligne le site Internet cybermalveillance.gouv.fr, il s’agit bel et bien d’une arnaque puisque le fameux numéro du support technique Windows n’est pas bon. Il renvoie en réalité aux auteurs de l’arnaque qui se font passer pour des pseudo-dépanneurs de Microsoft. Ces derniers indiquent qu’ils vont devoir prendre le contrôle de l’appareil pour installer des logiciels qu’ils feront payer à leurs victimes. Le but étant bien évidemment de soutirer de l’argent à leurs cibles.

Il est conseillé de ne pas appeler le numéro de téléphone indiqué, de redémarrer votre ordinateur, de nettoyer son navigateur web et de désinstaller toutes les applications suspectes de votre appareil. Microsoft liste plusieurs autres conseils sur sa page dédiée aux arnaques au support technique, un type d’escroqueries particulièrement répandues dans le secteur de l’informatique.

Si vous avez un doute par rapport à un numéro de téléphone du soi-disant support technique de Windows, faites une recherche via votre smartphone ou un autre ordinateur. Vous devriez avoir rapidement des informations à son sujet. S’il est authentique, le site de Microsoft le listera, s’il ne l’est pas, vous pourriez tomber sur des témoignages d’autres utilisateurs.

Outre le numéro de téléphone, le texte de la page peut également vous mettre la puce à l’oreille. Il est assez rare que l’écran bleu de Windows indique que vos identifiants Facebook soient potentiellement volés. De plus, en cas d’erreur ou de problème, le code exact du problème est indiqué et non simplement « code d’arrête : VIRUS ».

Enfin, pensez à garder des preuves (photos, captures d’écran) et à porter plainte auprès de la police. Vous pouvez également faire part de votre mésaventure à l’organisme Safe On Web, cela évitera à d’autres de se faire avoir.