Itsme veut devenir un “acteur bien établi au Benelux“.

Le confinement a fait bondir le nombre de téléchargement pour l’application belge d’identification en ligne Itsme. L’entreprise annonce qu’elle va s’étendre.

Vers le marché international

Le nombre de nouveaux comptes Itsme était supérieur de 30% lors du premier confinement, par rapport à la même période de l’année précédente. L’entreprise souligne sa gamme de service dans un communiqué : “l’identification, l’authentification, la confirmation d’une transaction et même la signature électronique qualifiée“.

La nouvelle CEO d’Itsme, Stéphanie De Bruyne souligne une demande récurrente d’acteurs étrangers et de partenaires belges d’élargir l’éligibilité d’Itsme. Effectivement, la création d’un compte nécessite d’avoir plus de 18 ans et surtout de disposer d’une carte d’identité belge. “C’est pourquoi, dès la mi-janvier 2021, les citoyens néerlandais pourront eux aussi créer leur compte itsme®“, explique la CEO. Elle précise également que la création de compte pourra se faire “via la technologie NFC2 qui est présente sur les cartes d’identités au Pays-Bas“. Parallèlement, l’entreprise vise également le Luxembourg. “Pour les citoyens luxembourgeois, aussi, les choses se verront accélérées“, souligne Stéphanie De Bruyne.

Concrètement, les sociétés belges pourront offrir Itsme à leurs clients néerlandais et luxembourgeois. Mais les sociétés néerlandaises et luxembourgeoises pourront également intégrer Itsme dans leur processus.

Quelques chiffres

Le cap des 2.6 millions d’utilisateurs a été atteint. Ce qui représente 1.1 million de plus que l’année précédente. “Concrètement cela signifie que 1 Belge actif sur 3 utilise itsme®“, lit-on dans un communiqué.

Sur l’année 2020, le nombre d’action a doublé par rapport à l’année précédente, “itsme® a atteint la barre des 80 millions d’actions“. “En moyenne, le Belge utilise itsme® 7 à 10 fois par mois auprès de 150 partenaires publics et privés, ce qui représente donc quelque 2 actions par semaine“, soit une augmentation de 20-25% par rapport à l’année précédente selon le communiqué.