La startup belge aSmartWorld lance à nouveau une action solidaire pour lutter contre la fracture numérique.

Solidaris, la Croix-Rouge de Belgique et la jeune pousse wallonne aSmartWorld s’allient pour lancer l’action solidaire Connected Smiles.

Connected Smiles

Pour la jeune pousse, le confinement engendre deux fractures importantes. “La séparation sociale des personnes âgées vis-à-vis de leurs proches“. Mais aussi “l’incapacité pour certains jeunes scolarisés d’avoir accès à leurs cours en ligne“. Pour lutter contre ces situations, aSmartWorld organise une collecte d’appareils inutilisés, “ou endommagés“. Les smartphones et les tablettes récoltés via une plateforme en ligne sont reconditionnés. Les appareils sont ensuite redistribués gratuitement par la Croix-Rouge de Belgique et la mutualité Solidaris “aux personnes dans le besoin“. Pour Geoffroy Van Humbeeck le fondateur de la startup, “faire don de son appareil, c’est permettre de recréer le lien social qui manque à ces personnes“.

La startup espère une participation des citoyens à l’initiative par trois voies. Ils peuvent donc effectivement faire un don d’appareils inutilisés. Ils peuvent également faire un don financier à la Fondation pour l’Inclusion Digitale. Cette fondation est une initiative de Geoffroy Van Humbeeck “qui a pour vocation la réduction de la fracture numérique en Belgique“. Enfin, la startup souhaite donner de la visiblité à l’action en demandant le partage de photographies “de votre smile” sur les réseaux sociaux avec le challenge #ConnectedSmiles.

A propos de aSmartWorld

Il ne s’agit pas de la première initiative de Geoffroy Van Humbeeck, le fondateur de la jeune pousse. Il a lancé sa startup en 2018 pour faire évoluer le marché du reconditionnement des smartphones et des tablettes en Belgique dans une “logique d’économie circulaire et locale“.

Au premier confinement, il a déjà lancé une action solidaire qui a permis d’équiper les maisons de repos avec des tablettes et des smartphones pour éviter l’isolement des personnes âgées. Le cofondateur annonce “plus de 300 appareils dans 120 maisons de repos“, permettant à “10 000 seniors de se reconnecter avec leurs proches” lors de cette initiative.

L’action Connected Smiles concerne également les entreprises : elles peuvent faire des dons d’appareils inutilisés dans leurs services.