L’un des meilleurs JRPG de ces dernières années revient en force sur console et PC dans une édition ultime proposant le jeu original accompagné des ajouts de la version Switch sortie l’année dernière. L’occasion pour les gens n’ayant pas encore craqué de sauter le pas.

Né en 1986 des mains du studio Enix et plus particulièrement de Yuji Hori, Dragon Quest est aujourd’hui une série culte pour les habitants du pays du soleil-levant. La saga fut à l’origine de la popularisation du jeu de rôle au tour par tour sur console et inspira plus d’un titre par la suite. À l’aube des 35 ans de la série, l’éditeur nous propose une nouvelle fois le 11ème épisode de Dragon Quest.

D’abord sorti au japon en 2017 sur Playstation 4 et Nintendo 3DS, “Dragon Quest XI: Les Combattants de la destinée” a débarqué chez nous en 2018 sur la console de Sony ainsi que sur PC. C’est un an plus tard qu’une nouvelle version du titre, à savoir “Dragon Quest XI S: Edition ultime” est arrivé en exclusivité sur Nintendo Switch. Une édition comprenant de nombreux ajouts. Cette même version ultime débarque en ce mois de décembre sur Playstation 4, Xbox One et PC.

Le mode photo permet de mettre en valeur les jolis décors du jeu.

Dragon Quest XI conte l’histoire d’un jeune homme vivant dans un petit village de campagne partant pour la grande ville de Héliodor pour apporter une nouvelle réjouissante au roi. Notre protagoniste est en réalité la réincarnation de l’éclairé, un héros ayant sauvé le monde par le passé. Il se fait mystérieusement arrêter par le roi et est jeté en prison, puis s’enfuit grâce à l’aide d’un voleur nommé Erik. Les deux fugitifs vont alors partir en quête de réponses. Ceux-ci seront rejoints par un casting de personnages hauts en couleurs. Des personnages qui sont par ailleurs toujours désignés par Akira Toriyama, le papa de Dragon Ball.

Dragon Quest XI reste un titre plutôt classique et old-school. Son système de combat au tour par tour ne révolutionne en rien la formule mais l’applique très efficacement. Chaque personnage jouable possède ses propres techniques à débloquer dans un arbre de compétence à plusieurs voies. La nouveauté de ce système de combat repose sur “l’état hypertonique”, un effet appliqué sur un personnage qui se déclenche en combat sous certaines conditions cachées. Tant qu’un personnage est dans cet état, il est plus fort et plus résistant, et il peut également utiliser des capacités ultimes. Avoir plusieurs personnages en état hypertonique permet d’avoir accès à d’autres capacités ultimes qu’ils effectuent à plusieurs. Malgré son côté old-school, Dragon Quest XI reste accessible. La difficulté de l’aventure ne devrait pas vous poser beaucoup de problèmes et le titre possède de nombreuses aides et astuces pour ne pas perdre le joueur.

Le système de combat est peut-être un peu trop classique.

Le principal défaut du titre vient sans doute de son aspect technique qui laisse parfois à désirer. Si la direction artistique est une réussite, il faut savoir que ces nouvelles versions de Dragon Quest XI S sont basées sur la version Switch, qui elle, est techniquement en deçà des versions originales. Cette nouvelle édition ultime est techniquement plus aboutie que la version Switch mais conserve un peu le downgrade visuel qu’elle a subi, faisant de cette édition ultime une version moins belle que l’originale. Pour autant, ce n’est pas horrible à regarder, mais le titre n’est pas aussi éclatant qu’il ne l’était en 2018. On peut y constater beaucoup d’aliasing ainsi que de nombreux effets de lumières moins prononcés, donnant un rendu moins propre et moins coloré.

Si son scénario reste dans la simplicité et que la structure du jeu est linéaire, Dragon Quest XI offre tout de même un vrai sentiment d’aventure. Parcourir le monde d’Elréa devrait vous prendre une soixantaine d’heures avant d’en voir le bout, et au moins une centaine pour faire complètement le tour du jeu. À ce titre au contenu déjà bien fourni viennent s’ajouter de nombreuses nouveautés.

L’une des nouveautés de cette version ultime permet de jouer en 2D.

Cette nouvelle version ultime embarque donc avec elle les ajouts de la version Switch. Parmi ceux-ci, la possibilité de suivre le jeu avec un doublage en japonais ainsi qu’une bande-son symphonique. Il s’agit là d’un plus non négligeable puisque le jeu original ne possédait qu’une version synthétisée de la bande-son. Les morceaux gagnent énormément à être joués par un orchestre. Même si elles sont de meilleure qualité, les musiques restent cependant répétitives tout au long du jeu.

L’édition ultime propose également du tout nouveau contenu scénarisé centré sur nos personnages principaux. De tout nouveaux paramètres de difficultés sont disponibles permettant par exemple de lancer une nouvelle partie sans pouvoir acheter quoi que ce soit, sans pouvoir porter d’armures et bien d’autres idées originales comme donner la possibilité aux habitants des villes de mentir et ainsi de vous donner de fausses informations. Beaucoup d’autres petits ajouts rendent l’expérience encore plus agréable qu’avant avec l’implémentation d’un mode photo ainsi que des options pour accélérer la vitesse du jeu. Mais la plus grosse nouveauté, c’est sans doute le mode rétro permettant de jouer à l’entièreté du jeu en 2D avec des graphismes proches des épisodes 16-bits. Ce mode renferme des zones inédites et permet d’accéder aux mondes des précédents jeux Dragon Quest, un bonus bien sympathique pour les fans de la série.

Conclusion

Le dernier opus de cette série légendaire qu’est Dragon Quest revient dans une version comprenant le jeu original ainsi que les ajouts de sa réédition sur Nintendo Switch. Dragon Quest XIS est un RPG au tour par tour très classique qui séduit par sa formule fidèle aux anciens opus de la série. Le titre est généreux en contenu et cette version est d’ailleurs enrichie de multiples petites nouveautés. De nouvelles quêtes, modes de difficultés et la possibilité de jouer à l’entièreté du jeu en 2D (proposant également des zones inédites) donnent une bonne raison aux fans de s’y replonger. Dans l’ensemble, c’est toutefois surtout aux joueurs Xbox et PC que cette version du titre se destine, puisque l’original n’était sorti à ce jour que sur PS4 et Switch. Malheureusement, qui dit édition ultime dit malheureusement pâle copie de la version Switch du jeu, avec un sérieux downgrade graphique… Sur PS4 ou Xbox, Dragon Quest XI S est donc beaucoup moins joli esthétiquement que son ancêtre… 

Dragon Quest XI S : Les Combattants de la destinée Edition ultime

7.8

Gameplay

8.0/10

Contenu

9.0/10

Graphismes

7.0/10

Bande son

7.0/10

Finition

8.0/10

Les + :

  • Une aventure prenante
  • Une tonne de contenu
  • Des options qui apportent beaucoup de confort à l’expérience
  • Un système de combat classique mais efficace
  • La bande-son orchestrale

Les - :

  • Un downgrade graphique qui fait mal
  • Un système de combat un peu trop classique
  • Ne surprendra pas les habitués du genre
  • La bande-son répétitive