Notre sélection des meilleurs DLC du mois de septembre 2020

Chaque mois, la rédaction de Geeko sélectionne pour vous les meilleurs DLC du mois, pour vos jeux préférés. Ce mois-ci, place à Pro Evolution Soccer, Remnant et Minecraft Dungeons. 

Pro Evolution Soccer 2021

Pas de nouvel épisode de la série à proprement parler cette année, mais un “Season Update” vendu au prix fort puisqu’il faudra quand même débourser 29,99€ pour une mise à jour assez minimaliste.

Comme nous l’avons précisé, il ne s’agit pas d’un vrai nouvel épisode. On reste sur le même moteur graphique et du côté des modes de jeu, il n’y a pas de nouveautés. Le gameplay n’a eu droit à aucune retouche lui non plus. Konami s’est contenté cette année de mettre à jour les stats des joueurs et des clubs et à ajouter quelques licences officielles au rooster, principalement dans la série B italienne. Paradoxalement, le jeu est amputé de plusieurs grosses équipes également avec la disparition de l’AC Milan et de l’Inter Milan.

C’est donc une mise à jour vraiment très minimaliste que l’éditeur nous livre, avec un contenu pratiquement identique à PES 2020, mais toutefois un atout de taille : le jeu est stand-alone, ce qui signifie qu’il est possible d’y jouer sans posséder la précédente édition. Et à ce petit jeu là, PES 2021 est plutôt une bonne affaire à 29,99€ puisque PES 2020 était déjà un très bon jeu de foot.

On regrettera toutefois que l’éditeur n’en ai pas fait un peu plus niveau contenu avec de petites nouveautés qui auraient pu apporter davantage à l’expérience de jeu, et surtout pas mal de petites erreurs dans les numéros des maillots et les transferts, que l’éditeur devrait réparer dans quelques jours avec une mise à jour.

Minecraft Dungeons – Hiver Rampant

Minecraft Dungeons a accueilli en septembre son second DLC avec la mission “Hiver rampant”, part également de son “Hero Pass” à 9,99€. Il est possible d’acheter ce chapitre indépendamment à 5,99€, ce qui reste un prix raisonnable pour un nouvel environnement de jeu.

On ne va pas vous le cacher, il ne faut pas s’attendre à une révolution. Hiver rampant s’inscrit dans la continuité des précédents chapitres. La différence, c’est qu’on est ici plongé dans des décors enneigés très jolis, et avec l’une ou l’autre petite spécificité. Vous glisserez ainsi régulièrement sur la glace, qui pourra être utilisée à votre avantage ou inversément se révélera être une terrible ennemie.

Au total, on retrouve tout de même 3 nouvelles missions. Il faudra compter une petite heure pour en faire le tour, plus si vous êtes décidé l’explorer encore et encore avec vos amis. Vu la durée de vie très légère du jeu de base, il s’agit donc plutôt d’un bon investissement, surtout si vous avez opté pour le Hero Pass. 

Remnant : From The Ashes – Subject 2923

Subject 2923, c’est le dernier DLC de Remnant : From The Ashes, l’une des très bonnes surprises de l’année écoulée. Les développeurs ont vu les choses en grand avec cette extension, qui prend place un an après les événements de Remnant : From The Ashes. Dans cette nouvelle aventure, le joueur aura pour mission d’en finir une fois pour toute avec la Racine en s’infiltrant dans une base militaire abandonnée où tout a commencé…

Forcément, si vous avez bouclé le jeu, il s’agit d’un incontournable puisque Subject 2923 se présente comme la véritable fin du jeu. Les développeurs ont vu grand avec un gros DLC, facturé 9,99€, qui propose un nouvel arc narratif, de nouvelles zones de jeu à explorer, de nouveaux types d’ennemis, de nouvelles armes et armures et de nouveaux boss.

L’expérience est plutôt séduisante, principalement de par la localisation de cette nouvelle campagne, qui propose des environnements nouveaux et plein de charme. La mini-extension vous tiendra scotché à votre pad 3 à 4 heures tout de même, ce qui n’est pas mal du tout au vu du prix. Les boss sont costauds, les nouveaux ennemis stylée et côté expérience, c’est un DLC plutôt fun et bien structuré. En revanche, scénaristiquement, Subject 2923 déçoit. Le scénario de cette extension est léger, les développeurs n’ont vraiment pas pris le temps de poser l’ambiance. On était clairement en droit d’en attendre plus. Difficile toutefois de ne pas vous le conseiller si vous avez avaler comme nous l’aventure principale d’une seule traite.