Après Star Wars : Jedi Fallen Order, Electronic Arts rempile avec un nouveau jeu dans l’univers de George Lucas. On change de style cette fois puisque Squadrons nous propose des combats spatiaux à l’ancienne. Contrairement aux Rogue Squadron, Squadrons se veut toutefois avant tout un titre orienté sur le multijoueur.

Sous la bannière d’EA Motive, le nouveau projet de jeu Star Wars d’Electronic Arts a pu prendre une direction très différente des précédents jeux de la franchise. L’éditeur a choisi de laisser les développeurs travailler sur un projet qui ne soit ni un triple-A ni un jeu très grand public. Exit les batailles massives et les aventures épiques, EA nous livre cette fois un jeu de bataille spatiale qui se joue principalement en multijoueur.

Dans le cockpit, l’immersion est complète.

Principalement, mais pas que. Car un mode solo est également de la partie. Il fera d’ailleurs partie de didacticiel géant avant de se lancer dans les escarmouches à plusieurs. Un mode solo d’ailleurs plutôt convaincant avec son scénario inédit, ses jolies cinématiques, sa narration efficace et sa dizaine de missions qui tiendront les joueurs occupés une bonne dizaine d’heures.

L’originalité ici vient du fait que le jeu propose de prendre deux points de vue diamétralement opposés puisque le joueur incarnera à tour de rôle un pilote de l’Empire et un pilote de l’Alliance. Les personnalités des différents protagonistes sont joliment développées et la multiplication des angles donne au récit une richesse qu’on n’attendait pas forcément.

Esthétiquement, le jeu est plutôt réussi.

Paradoxalement, si le récit est passionnant de bout en bout et que l’éditeur a mis les petits plats dans les grands pour sa présentation, avec de jolies cinématiques et des doublages intégraux en français, les missions restent très classiques dans leur structure et ne surprennent jamais. Squadrons ne propose pas de combats de grande envergure, et c’est finalement le plus gros hic puisqu’en solo, on ne ressent jamais cette sensation de grandiose que l’on a pourtant l’habitude de côtoyer dans les films. Certaines missions ont également la fâcheuse tendance de tirer en longueur avec des objectifs pas toujours passionnants.

Autre petit défaut du jeu, qui ne sera clairement pas du goût de tous : EA a choisi de privilégier l’immersion avec une vue à la première personne à l’intérieur du cockpit. N’espérez pas pouvoir admirer votre vaisseau, il n’y a pas de vue extérieure. Si l’immersion est là, le champ de vision est très limité et il faudra jouer très près de l’écran pour avoir un aperçu de ce qui s’y passe, près de 50% de l’écran étant occupé par le cockpit…

Si le jeu est accessible, il faudra une bonne dose de doigté pour maîtriser les commandes. En solo, il est possible de jouer très relax, mais en multi, c’est une autre histoire. Il faudra maîtriser les commandes à la perfection et ne jamais relâcher les gaz. La mobilité est l’atout des meilleurs pilotes. Le gameplay se base sur l’usage des deux sticks, qui servent ici à diriger le vaisseau et sa vitesse. Les commandes sont simples à mémoriser mais il faudra avoir de bons réflexes et faire preuve d’une certaine stratégie pour venir à bout de ses ennemis, car dans Squadrons, les combats sont intenses.

On pilotera au total 8 vaisseaux différents.

Au total, vous serez amené à piloter 8 vaisseaux différents. Tous les incontournables sont là, avec les X-A-U et Y-Wing du côté de l’Alliance, et les Chasseurs, Intercepteurs, Faucheurs et Bombardiers Tie du côté de l’Empire. Chacun d’entre eux se contrôle différemment et dispose d’atouts et de défauts. De façon générale, le gameplay du jeu est très satisfaisant et les fans en auront largement pour leur argent. On aurait toutefois clairement aimé y jouer également avec d’autres vues…

Comme nous l’avons dit plus tôt, Squadrons est avant tout un jeu multijoueur. Son contenu en multi est paradoxalement assez limité puisqu’on retrouve seulement deux modes de jeu : Combat aérien et Bataille de flottes. Deux modes de jeu pas forcément très originaux puisque l’un consiste à vaincre l’adversaire dans le temps imparti dans des affrontements à cinq contre cinq et l’autre est un ersatz du mode ligne de front d’un Battlefield. Les joueurs devront repousser la ligne de front, détruire des cibles puis s’attaquer au Q.G. ennemi. C’est efficace, mais ça manque cruellement d’originalité et de diversité. Si on retrouve une dizaine de cartes en tout, le contenu n’en reste pas moins assez léger même pour un lancement. Autre argument qui joue en la défaveur du jeu : les affrontements restent toujours de faible envergure puisque le jeu se joue en 5 contre 5. Alors certes, l’IA vient se mêler aux festivités, mais on est loin des affrontements épiques d’un Battlefront ou d’un Battlefield justement.

Il faudra se faire à la seule vue du jeu…

Pour le reste, on apprécie la qualité du travail. Esthétiquement, le jeu est très réussi. Les vaisseaux sont fidèlement modélisés, les effets visuels sont superbes et l’immersion est complète. Squadrons tire très bien parti des capacités des consoles actuelles. La bande son n’est pas en reste avec d’excellents doublages et les musiques épiques de la saga. Les développeurs ont pris soin des détails et ça fait plaisir. Le jeu est cross-play dès le lancement, il propose un mode VR sur PC et PS4 et il n’intègre aucune microtransaction. Cerise sur le gâteau, il est proposé à un tarif compétitif dès sa sortie puisqu’il ne faudra débourser que 39,99€ pour en faire l’acquisition!

Conclusion

Avec Squadrons, Electronic Arts livre l’expérience la plus immersive jamais conçue dans l’univers de Star Wars. Pensé pour le multijoueur, le titre propose des affrontements intenses en 5 contre 5. L’immersion est complète en vue cockpit. Il ne faudra toutefois pas s’attendre à des affrontements de grande envergure ni à un contenu très généreux puisqu’on retrouve seulement deux modes de jeu au lancement. Squadrons parvient toutefois à faire mouche avec sa caméra immersive, ses combats nerveux et son mode solo, très agréable à parcourir, mais qui manque toutefois de relents épiques. Certainement pas un grand jeu, mais néanmoins une très belle expérience pour les fans.

Star Wars : Squadrons

7.7

Gameplay

7.5/10

Contenu

7.0/10

Graphismes

8.0/10

Bande son

8.0/10

Finition

8.0/10

Les + :

  • Un mode solo agréable à parcourir, avec un scénario inédit
  • Une immersion complète avec la vue à la première personne
  • Une réalisation très solide
  • Un prix doux (39,99€)
  • En VR sur PC et PS4

Les - :

  • Le multi limité à des escarmouches en 5 contre 5
  • Seulement 2 modes de jeu
  • Le mode solo manque d'ambition
  • Pas de vue alternative, il faudra se contenter de la première personne