Quelques mois après leur sortie sur PC en version remastérisée, Commandos 2 & Praetorians HD, deux légendes des jeux de stratégie en temps réel, débarquent sur PS4 et Xbox sous la forme d’une compilation. L’occasion de se replonger dans ces deux titres sortis au début des années 2000.

La série des Commandos est apparue à la fin des années 90 sur PC. Développée par le studio espagnol Pyro, la série de jeux de stratégie en temps réel axés sur la Seconde Guerre mondiale a rencontré un joli succès en son temps. Après 5 épisodes, Pyro Studio tente de se renouveler avec un nouveau RTS prenant place durant l’Empire romain, Praetorians. Malheureusement pour le studio espagnol, la sortie quelques mois plus tôt d’Age of Empires éclipsera totalement son nouveau bébé. Praetorians aura tout de même droit à un remaster en 2020, en même temps que Commandos 2.

Commandos 2 HD Remaster 

Le joueur doit s’infiltrer dans des bases ennemies sans se faire repérer.

S’ils appartiennent au même genre, les deux jeux vidéo sont très différents. Commandos 2 HD nous plonge en effet au cœur de la Seconde Guerre mondiale. Le joueur est à la tête d’une petite équipe de commandos qui ont pour mission de renverser les ennemis en s’infiltrant sans se faire repérer dans leurs bases. Si le choix du contexte n’a rien d’exceptionnel et que le scénario est en réalité peu présent – il ne sert qu’à encadrer les différentes missions –, on peut tout de même souligner les images d’archives qui défilent au lancement du jeu.

Pour venir à bout des différentes missions, à savoir infiltrer et neutraliser des bases ennemies, le joueur devra jongler entre ses commandos qui disposent chacun de leur spécialité. Pour traverser un champ de fils barbelés, il pourra compter sur le voleur, à la fois agile et rapide, pour massacrer plusieurs ennemis à distance, il pourra faire appel à l’artificier, habile avec les armes lourdes et les bombes, ou encore au sniper pour mettre à mal ses ennemis à distance sans se faire repérer. Dans les faits, en dehors de certains obstacles spécifiques, le joueur peut progresser avec n’importe quel soldat d’élite. La spécialisation de chacun reste sous-exploitée.

La progression au sein de Commandos 2 HD exigera une bonne dose de stratégie pour éviter tous les pièges et les menaces, car certains ennemis se cachent, alors que d’autres disposent d’une vue en hauteur qui leur permettent de repérer les intrus plus facilement.

Certains plans sont quelque peu illisibles, mais globalement cela reste agréable.

Étant donné qu’il s’agit d’un remaster et non d’un remake, les mécanismes de l’époque ont été respectés. On fait donc face à un jeu daté, notamment dans les séquences d’infiltration qui manquent de réalisme. Les soldats ne nous repèrent pas toujours, même si on se trouve derrière eux, à leurs pieds. Les sensations restent tout de même très bonnes et même pour les personnes qui n’ont pas joué à l’original, l’expérience est plaisante et rend forcément nostalgique. Les missions n’ont pas changé et restent tout aussi intenses et plaisantes. Avec une dizaine de missions, le jeu occupera le joueur une cinquantaine d’heures en fonction de sa façon de jouer.

Le remaster reste léger. On aurait pu s’attendre à ce que les graphismes du jeu bénéficient d’un travail de fond ou que l’interface soit entièrement repensée mais le travail des développeurs est resté très minimaliste et la différence avec l’original ne saute pas aux yeux. Le jeu accuse les années, c’est un fait, mais reste tout de même plaisant à jouer. Les décors sont diversifiés et très détaillés, même si les textures piquent un peu. On ne peut de plus pas s’empêcher de critiquer le portage PC vers consoles. Les touches et les combinaisons à suivre pour réaliser des actions sont parfois complexes. Il est assez compliqué de toutes les intégrer. Cela reste jouable au pad mais certains préféreront y jouer au clavier et à la souris. De façon générale, l’expérience de jeu n’est pas extraordinaire. La caméra n’est vraiment pas agréable à contrôler. Elle est beaucoup trop rigide. Les bugs sont nombreux. Et par dessus le marché, le jeu a été censuré. Exit les croix gammées et références trop prononcées aux nazis. Alors, certes, en 2020, il faut être politiquement correct, mais cela reste tout de même étonnant pour ce remaster.

D’un autre côté, on apprécie l’ajout d’un doublage entièrement en français, qui ajoute un vrai plus à l’expérience.

Praetorians HD Remaster

Bien que daté, Praetorians propose une difficulté qui exige une bonne dose de gestion et de stratégie, même en mode facile.

Dans cet autre jeu de stratégie en temps réel signé Pyro Studio remastérisé, le joueur est à la tête de plusieurs escouades de soldats durant l’Empire romain. Son objectif est plutôt simple : il doit repousser les forces ennemies. Une fois de plus, le scénario n’est pas très poussé. On peut tout de même noter que le jeu respecte assez bien l’Histoire avec un grand H. Les amateurs de l’Empire romain seront très certainement ravis d’en apprendre un peu plus sur le contexte.

Au bout d’un très long tutoriel, le joueur va pouvoir explorer différentes cartes dans la campagne, afin de repousser les hordes barbares avec ses légions. Pour cela, il va devoir gérer ses troupes de soldats en fonction de leur spécialité ; archers, soldats, légionnaires. Au cours de ses missions, il pourra également mettre la main sur des villages qu’il pourra agrandir en vue d’augmenter son nombre de soldats, mais aussi créer de nouvelles classes de légionnaires, ainsi que des médecins entre autres. Il faudra également faire en sorte de faire monter de niveau son héros, cela permettra d’obtenir des bonus qui auront un impact sur l’ensemble des troupes.

Bien que datés, les graphismes du jeu restent acceptables.

Malgré son aspect accessible et limité, le jeu exige tout de même une bonne dose de stratégie. Courir tête baissée vers l’ennemi ne sera pas toujours une bonne idée. Avec trois niveaux de difficulté, les amateurs de RTS auront de quoi s’amuser. Ils pourront d’ailleurs s’affronter en ligne grâce au monde multijoueur. Le fait de pouvoir jouer en ligne augmente forcément le potentiel de rejouabilité du jeu. La campagne constituée d’une vingtaine de missions demandera une vingtaine d’heures pour être achevée. L’IA plutôt bien ficelée peut d’ailleurs augmenter la durée de vie du jeu si le joueur manque de stratégie.

À l’image de Commandos 2 HD, Praetorians Remaster a surtout été amélioré au niveau visuel. Un joli travail de lissage de la part de Pyro Studio qui permet avant tout de pouvoir se relancer dans une partie sans que cela pique les yeux. Il ne s’agit toutefois pas d’un remake. Le jeu est daté, mais reste malgré tout agréable à jouer. Il s’offre lui aussi une traduction française ce qui est évidemment appréciable. L’ambiance musicale apporte une vraie dimension épique.

En revanche, on ne peut s’empêcher de souligner le fait qu’il soit assez compliqué de jouer à ce RTS avec une manette. C’est véritablement une horreur, tant de déplacer ses troupes que de gérer les différents ordres. Les raccourcis sont trop nombreux, il est assez difficile de les intégrer. Raison pour laquelle il vaudra mieux d’ailleurs y jouer au clavier et à la souris. Ca tombe bien, sur Xbox en tout cas, le jeu est compatible avec ce combo.

Conclusion

Les Espagnols de Pyro Studio offrent une seconde vie à Commandos 2 et Praetorians, deux de leurs plus gros succès, plus de 20 ans après leurs sorties. Les deux jeux débarquent dans une compilation sur PS4 et Xbox One, qui permettra aux débutants de découvrir ces deux classiques du jeu de stratégie en temps réel. On retrouve d’un côté un RTS pur souche avec Praetorians, qui vous place aux commandes de légions romaines et de l’autre un jeu tactique, dans lequel on dirige une petite escouade de soldats d’élite en pleine Seconde Guerre mondiale. Si les nostalgiques retrouveront avec plaisir ces deux pépites, les jeux ont plutôt mal vieilli, aussi bien techniquement qu’en ce qui concerne leur gameplay. Le travail de remasterisation est minimaliste avec des décors et modèles 3D lissés et l’ajout de doublages en français. La prise en main des deux titres n’est toutefois pas du tout adaptée au pad. Mieux vaudra donc y jouer sur PC, ou connecter son clavier et sa souris à sa console… On notera au passage une vilaine censure des symboles nazis dans Commandos 2, qui passera assez mal auprès des fans. Pour une quarantaine d’euros, la compilation a le mérite de proposer un contenu solide, malheureusement très maladroitement actualisé. 

Commandos 2 & Praetorians HD Remaster

5.6

Gameplay

5.5/10

Contenu

7.0/10

Graphismes

4.0/10

Bande son

6.5/10

Finition

5.0/10

Les + :

  • Deux classiques du RTS enfin sur consoles
  • L'apparition d'un doublage français
  • Des dizaines d'heures de jeu
  • Jouable au clavier et à la souris

Les - :

  • Très désagréable à jouer à la manette
  • La censure des croix gammées et symboles nazis dans Commandos 2
  • Un gameplay qui a très mal vieilli
  • Un travail de remasterisation ultra-minimaliste
  • L'IA d'un autre âge