L’objectif de ces robots serveurs est de réduire les contacts entre les clients et le personnel de salle.

La première vague de l’épidémie a été relativement bien maîtrisée en Corée du Sud, mais depuis quelques semaines, le nombre de nouveaux cas ne cesse de croître dans le pays. Les autorités locales ont donc mis en place de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation de la pandémie. Des mesures de sécurité que certains renforcent grâce aux nouvelles technologies.

C’est notamment le cas de l’opérateur de télécommunications KT, également actif sur le secteur des nouvelles technologies. Ce dernier vient en effet d’annoncer le déploiement de robots serveurs dans certains restaurants, rapportent nos confrères de ZDnet. Ces robots sont destinés à assurer le service en salle, afin de réduire les contacts entre les clients et le personnel, ainsi que la charge de travail des serveurs humains.

Les robots serveurs ou AI Serving Robot sont en mesure de cartographier une salle de restaurant et de s’y déplacer grâce à une technologie de conduite autonome tout en évitant les obstacles. Grâce à leur cartographie spatiale 3D de l’espace, ils sont également en mesure de savoir où se trouve chaque table et de s’y rendre sans encombre, assure l’opérateur. Pensés pour le service, les robots arborent une conception qui leur permet de porter jusqu’à 4 plateaux à la fois.

Dans un premier temps, les AI Serving Robots seront déployés dans l’un des restaurants de la chaîne Mad for Garlic, à Séoul. Après quoi, les robots serveurs seront déployés dans d’autres établissements de la chaîne, si tout se passe bien.

Les robots de KT ne sont pas les premiers à servir dans les restaurants, mais il est vrai que le cadre actuel s’y prête plutôt bien en dehors de l’aspect divertissement et technologique. Plus tôt cette année, KT avait également mis au point des robots désinfectants pour lutter contre la pandémie de coronavirus.