L’ASBL de la Maison du Tourisme de Charleroi a mis en place avec l’entreprise Totemus une balade interactive pour découvrir ou redécouvrir la ville. 

L’entreprise Totemus développe des applications qui sont à mi-chemin entre les jeux de pistes et le géocaching. 22 chasses existent dans les différentes provinces de Wallonie et à Bruxelles. Charleroi a lancé sa balade interactive au mois d’août.

Découvrir ou redécouvrir la ville 

Valérie Demanet est la directrice de l’ASBL de la Maison du Tourisme de Charleroi. Elle a été convaincue par le projet lorsqu’elle l’essaye dans d’autres villes. “L’application permet de découvrir la ville de façon ludique, en 2.0“, nous explique-t-elle. L’entreprise Totemus s’occupe du développement de l’application. “Nous, nous avons mis au point l’itinéraire touristique“, précise la directrice de l’ASBL. L’application ressemble à un jeu de piste, mais il s’agit bien de faire découvrir la culture et le patrimoine de la ville. En démarrant de la gare du sud, les utilisateurs devront trouver des indices sur une statue par exemple, ou en observant une œuvre d’art.

Le parcours emmènera les joueurs jusqu’à “la Ville-Basse et son impressionnante transformation urbanistique“, lit-on sur le site de Charleroi. Mais également à “la Ville-Haute et ses lieux emblématiques, la BD, le street-art, les chefs-d’œuvre architecturaux anciens et nouveaux“. Au total, 24 points guideront les utilisateurs sur ce parcours d’environ deux heures.

Carolo, mais surtout Wallon 

Les retours d’expériences d’utilisateurs sont déjà prometteurs selon la directrice de la Maison du Tourisme. “Ils redécouvrent leur ville même en étant Carolo“, explique-t-elle. L’outil tombe à pic : “le produit est aussi adapté à la crise sanitaire actuelle, puisque c’est avec son smartphone personnel que l’on joue, et avec sa bulle“.

Si l’intérêt est évidemment de faire découvrir la richesse du patrimoine d’une ville, le jeu est également un lien entre les villes wallonnes. “Plus on fait de villes, plus on obtient des totems“. Les utilisateurs les plus convaincus ont donc tendance à réitérer l’expérience dans une autre ville. “C’est comme un fil conducteur“, explique Valérie Demanet.

Des jeux de pistes pour promouvoir la ville 

L’application Totemus s’ajoute à d’autres programmes qui permettent de découvrir la ville. Runnin’City s’adresse par exemple aux marcheurs et coureurs. Avec trois parcours de 5, 10 ou 15km, les sportifs pourront entendre dans leurs écouteurs de courts commentaires sur des points d’intérêts de la ville.

Des applications qui font également écho à Gemotions. Cette plateforme propose des questions d’histoires ou des énigmes par SMS à résoudre tout au long d’un parcours dans la ville. Ici, les joueurs doivent aller vite pour remporter le jeu.

Deux parcours Gemotions sont d’ailleurs disponibles vers Charleroi. L’application de Totemus se distingue par l’intérêt culturel appuyé par la Maison du Tourisme de Charleroi. Mais également par sa gratuité.