L’accès à la diffusion en direct sera tout de même limité à certains pays.

En octobre prochain aura lieu le Grand Prix de Formule 1 sur le circuit de Nurburgring, en Allemagne. Une première depuis 2013. À cette occasion, la Formule 1 proposera à ses fans de profiter du Grand Prix de l’Eifel gratuitement depuis la plateforme YouTube. Une première dans l’histoire de la compétition de la Formule 1.

Le partenariat conclu entre la F1 et YouTube permettra aux fans de sport automobile de visionner l’ensemble des séances d’essais aux qualifications, ainsi que les courses en direct du 9 au 11 octobre prochain. Une offre qui sera malgré tout réservée à sept pays ; l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède et le Danemark.

D’autres types de contenus seront également proposés sur la chaîne YouTube de Formule 1 à cette occasion, dont des aperçus de courses, des temps forts, ainsi que des analyses. Retransmettre en direct les courses du Grand Prix d’Eifel sera l’occasion pour la Formule 1 de toucher un plus large public.

« Notre partenariat avec YouTube nous permet également de poursuivre notre quête d’attirer de nouveaux publics, de disposer de nouvelles façons de développer la base de fans de F1 tout en continuant d’innover sur notre offre multimédia pour les fans existants et à venir », a expliqué Adam Crothers, responsable des droits des médias numériques à la Formule 1, à F1Only.

YouTube semble en effet être devenu un médium important pour la Formule 1 puisqu’en un an, la chaîne a connu une croissance d’audience de 130%. On peut également imaginer que la pandémie de coronavirus a convaincu la F1 d’accélérer son partenariat avec la plateforme de vidéos. Il y a en effet des chances pour que le nombre de spectateurs soit limité dans les gradins.