L’Amazon Fraud Detector repose sur le machine learning pour identifier les comportements frauduleux.

Amazon Web Services vient d’annoncer la disponibilité d’un outil destiné à lutter contre les fraudes, rapporte ZDNet. Basé sur l’apprentissage automatique et les technologies développées en interne, l’Amazon Fraud Detector permet de faciliter l’identification d’activités potentiellement frauduleuses, et ce, en temps réel. Il est autant utile pour repérer les fraudes de paiement en ligne, l’usurpation d’identité, la création de faux comptes que les abus de codes promotionnels, le tout en « quelques millisecondes », assure Amazon.

S’il est entièrement géré par Amazon et nourri par les 20 ans d’expérience de l’entreprise, l’outil ne se destine pas uniquement à la plateforme de vente en ligne. Il est en effet proposé à des entreprises de vente en ligne, des clients et des partenaires d’Amazon qui peuvent personnaliser l’outil avec leurs propres données concernant des transactions historiques frauduleuses et légitimes, afin de produire des modèles de machine learning et de mettre en place des logiques de décisions sur base des résultats.

« En nous appuyant sur 20 ans d’expérience dans la détection des fraudes et sur une puissante technologie de machine learning, nous sommes ravis d’offrir à nos clients le détecteur de fraude Amazon, qui leur permet de détecter automatiquement les fraudes potentielles, de gagner du temps et de l’argent, et d’améliorer l’expérience des clients, sans avoir besoin d’une expérience d’apprentissage automatique », s’est exprimé Swami Sivasubramanian, vice-président d’Amazon Machine Learning.

Avec l’Amazon Fraud Detector, l’entreprise de Jeff Bezos déploie une solution pour ses partenaires désireux d’utiliser des outils de détection de fraudes fonctionnels, rapides et simples à mettre en place. Pour le PDG d’Amazon Web Services, Andy Jassy, le machine learning est une très bonne solution pour lutter contre les fraudes, mais cette forme de technologie est difficile à mettre en place pour de nombreuses entreprises. C’est là qu’intervient l’Amazon Fraud Detector.

Sa disponibilité est pour l’instant limitée à quelques pays et villes – États-Unis, Irlande, Singapour et Sydney -, mais l’outil devrait être proposé dans d’autres régions dans les mois à venir.