Depuis plusieurs jours, les services de Garmin ne répondent plus.

Le 23 juillet dernier, le fabricant américain de montres connectées et de systèmes de navigation par GPS Garming a été victime d’une panne massive. Une panne causée par une cyberattaque de grande envergure de type ransomware qui a chiffré plusieurs systèmes du fabricant, rendant « les fonctions du site web, le support client, les applications et les communications de l’entreprise » inaccessibles.

Cinq jours après la cyberattaque, Garmin revient sur l’incident via un communiqué de presse et assure qu’il n’y a « aucune raison de penser que les données des clients, y compris les informations de paiement de Garmin Pay, ont été consultées, perdues ou volées ».

Garmin ajoute que les systèmes touchés par la cyberattaque sont en cours de restauration. Ils devraient donc être de nouveau disponibles très prochainement.

Nous avons tenté d’en savoir plus sur la cyberattaque dont a été victime Garmin, notamment sur le montant de la rançon exigée et sur la possible enquête menée pour découvrir qui sont les auteurs de cette attaque, malheureusement, Garmin Belgique n’a pas souhaité nous en dire plus en dehors du bref communiqué de presse partagé.