Cela fait maintenant quelques années que les adaptations vidéoludiques de Sword Art Online arrivent en abondances sur consoles et PC. Si les précédents jeux ont eu du mal à convaincre, en est-il de même avec Alicization Lycoris ? 

Sword Art Online est une série de romans japonais écrit par Reki Kawahara. Si c’est rapidement devenu un succès dans l’archipel, il a fallu attendre son adaptation en animé dès 2012 pour que la série devienne populaire dans le monde entier. Sword Art Online: Alicization Lycoris en est une nouvelle adaptation, un titre signé de nouveau par Aquria et édité par Bandai Namco. C’est le début de l’arc Alicization qui est cette fois décliné en jeu vidéo.

Sword Art Online raconte l’histoire de Kirito, un joueur expérimenté de VR-MMORPG. Les arcs scénaristiques du roman se déroulent dans différents mondes de jeux vidéo en réalité virtuelle, c’est également le cas du scénario de Alicization Lycoris. Le jeu débute alors que Kirito se réveille dans un monde virtuel qu’il ne connaît pas, et il ne semble pas pouvoir accéder à un menu ou à une interface pour se déconnecter. Il va rapidement rencontrer Eugeo, un personnage non-joueur avec qui il va se lier d’amitié. Ils vont tous deux partir à la recherche d’Alice, une amie d’enfance de Eugeo enlevée il y a plusieurs années dont Kirito semble mystérieusement se souvenir.

Durant une bonne partie du jeu, le scénario suit l’histoire originale de l’arc Alicization mais y ajoute quelques nouveaux personnages et nouvelles intrigues. Ce n’est qu’à un stade avancé que le jeu va totalement se détacher du scénario du roman pour proposer quelque chose de nouveau. Cette première partie a le mérite de bien résumer les événements du début de l’arc, même si elle se montre parfois un peu pressée en passant de nombreux évènements. Sans pour autant être brillant, le scénario reste sympathique à suivre même si le jeu se montre trop bavard à certains moments.

Le scénario prend une place importante du jeu.

Alicization Lycoris est un Action-RPG aux possibilités plutôt classiques. Le gameplay se déroule en temps réel dans des environnements ouverts. Ceux-ci seront remplis d’ennemis à battre pour gagner de l’expérience et des objets. Pour s’en sortir face aux créatures les plus résistantes, il sera nécessaire de maîtriser les nombreuses capacités et effets passifs (déblocables grâce à des arbres de compétences) ainsi que la garde et les esquives. Le jeu vous demandera cependant de bien gérer la coordination avec vos équipiers pour être le plus efficace possible. Vous pourrez avoir un maximum de quatre personnages en combat, avec la possibilité de contrôler celui de votre choix quand bon vous semble.

Si les combats offrent de bons moments défouloirs, les sensations manette en main sont pourtant loin d’être irréprochables. La maniabilité s’avère rigide et les combats généralement assez lents. Ce qui est dommage puisque certains combos sont très plaisant à effectuer. Les combats brillent plutôt lors des duels contre d’autres personnages. Des combats un-contre-un où les attaques adverses sont plus lisibles et où le timing des esquives et des parades prennent bien plus d’importance.

L’aspect ouvert des décors aurait pu amener un côté “exploration” agréable si le jeu n’était pas remplis de problèmes techniques. On passera sur les petits soucis pas très dérangeants comme la caméra un peu capricieuse ou encore le manque de collision de certains objets du décors ou de certains personnages non-joueurs. Mais par contre, impossible de passer à côté du clipping et du framerate du jeu qui chute très souvent sur PS4, dans les villes, dans les environnements ouverts et même en plein combat. Alors même que la qualité graphique du jeu est loin d’être impressionnante. Tout ça est aggravé par les temps de chargement horriblement longs qui surviennent assez souvent.

Alicization Lycoris est techniquement très en retard. Il est visuellement peu impressionnant et sa direction artistique un peu terne n’aide pas à donner du charme à l’ensemble. La mise en scène est également assez pauvre. Si les scènes pré-calculées sont très belles, et qu’on a parfois droit à de jolies illustrations, la majorité des dialogues du jeu alternent sans trop de raisons entre des cinématiques in-game très statiques et des moments “visual novel” avec boîtes de dialogue et illustrations 2D des personnages. On peut sentir le petit budget alloué à un jeu peut-être un peu trop ambitieux pour son propre bien.

Le gameplay est gâché par une technique qui laisse à désirer.

C’est dans son contenu que le jeu est le plus généreux. Il faudra compter quelques dizaines d’heures pour en venir à bout et plus encore pour le finir à 100%. L’aventure est très longue, il y a également de nombreuses quêtes annexes et des DLC sont déjà prévus. Alicization Lycoris propose un mode multijoueur en coopération assez complet, vous permettant de parcourir le jeu avec vos amis. De nombreux personnages sont jouables, dont la majorité du casting habituel de Sword Art Online. Le jeu n’est pas avare en fan service et c’est peut-être son attrait principal.

Les nouveaux arrivants seront sans doute un peu perdu puisque le jeu ne juge pas nécessaire de réintroduire les personnages et concepts récurrents de la série. Mais les habitués retrouveront des idées déjà utilisées dans les précédents jeux, comme le système de romance. Le jeu à la bonne idée de donner un peu plus de temps d’écran à certains personnages secondaires, de quoi caresser le fan dans le sens du poil.

Malheureusement, Alicization Lycoris souffre de beaucoup trop de problèmes techniques pour que nous puissions le recommander. Beaucoup d’aspects du jeu sont sympathiques, comme ses musiques qui accompagnent bien l’action. Mais rien n’est jamais vraiment brillant au point de pouvoir ignorer le framerate handicapant. À moins peut-être d’être un fan très patient de Sword Art Online.

Conclusion:

Difficile de ne pas être déçu par ce Sword Art Online: Alicization Lycoris, nouvel épisode d’une série légendaire de JRPG. Celui-ci débute comme une adaptation de l’arc Alicization mais prend vite beaucoup de libertés pour proposer une histoire originale. Pas forcément très accessible pour les nouveaux venus, ce nouvel opus plaira surtout aux joueurs déjà conquis par l’univers et par les jeux précédents. On évolue dans des zones ouvertes qu’on est libre d’explorer et le gameplay reprend les mécaniques classiques des Action-RPG en apportant de nouvelles idées sympathiques. Malheureusement, tous ces efforts sont gâchés par une technique catastrophique, en particulier le framerate qui peut chuter à tout moment et ses temps de chargements vraiment longs. C’est d’autant plus dommage que le jeu propose une quantité conséquente de contenus intéressants, à parcourir seul ou à plusieurs, et que son potentiel se montre réellement après de nombreuses heures de jeux. Alicization Lycoris est un jeu qui se bonifie au fil des heures, encore faut-il tenir assez longtemps. Définitivement à réserver aux fans les plus motivés de l’œuvre de Reki Kawahara.

Sword Art Online Alicization Lycoris

5.2

Gameplay

6.0/10

Contenu

7.0/10

Graphismes

4.0/10

Bande son

7.0/10

Finition

2.0/10

Les + :

  • Un scénario original
  • De bonnes idées dans son gameplay
  • Un contenu conséquent
  • Le multijoueur coopératif

Les - :

  • Techniquement catastrophique
  • Pas très beau
  • Une mise en scène simpliste
  • Prend beaucoup de temps avant de dévoiler toutes ses mécaniques
  • Un peu trop bavard