Le robot Stretch est léger. Sa conception n’est pas chère. Il pourrait servir de modèle pour de futurs robots, notamment pour permettre d’automatiser certaines tâches.

Aaron Edsinger était directeur de la robotique chez Google. Il a fondé la startup Hello Robot qui sort son premier appareil : le robot Stretch.

Simple et efficace

Notre mission à long terme est de voir ces types de robots dans les maisons et les lieux de travail utiles et utiles aux gens“, a expliqué Aaron Edsinger. Le robot Stretch est un peu comme une plateforme de recherche, qui va aider à construire la domotique de demain d’après le créateur de Hello Robot. Les fonctionnalités sont simples mais très efficaces. Et des coûts de production sont faibles. Il est présenté comme les “fondations” de la robotique à domicile de demain.

Un robot bon marché

Stretch est monté sur roulettes. Il est assez fin et agile pour se déplacer dans des petits espaces comme des couloirs. Il est équipé d’un capteur à 340 degrés pour naviguer et d’une caméra Intel RealSense “peu coûteuse”.

En bout de bras, il n’y a pas de “main” qui pourrait s’abîmer lors de l’usage, mais un genre de pince. Le membre peut transporter des objets jusqu’à 1,5kg. Ce robot ne vous aidera pas en cas de déménagement. Il est pourtant capable de déplacer des objets sur des surfaces plates comme des tables, des étagères ou des plans de travail.

La première étape de la recherche

Au fur et à mesure que nous nous y sommes lancés, il est devenu clair qu’un certain niveau d’autonomie était nécessaire“, précise Aaron Edsinger. Le robot peut donc effectuer des tâches simples si on lui ordonne, mais ne peut pas effectuer des tâches plus complexes comme nettoyer les surfaces planes.

Cette édition du robot Stretch a été vendue à une demi-douzaine de laboratoires de recherche. Ce sont les recherches sur les capacités de Stretch qui pourront donner lieu à de nouvelles possibilités pour la robotique à domicile.