Les photos postées sur Google Images seront soumises à un outil de fack checking.

La firme de Mountain View poursuit ses efforts en terme de vérification d’informations. Si le moteur de recherche laisse encore passer de nombreuses fake news, Google cherche désormais à lutter contre les photos truquées ou utilisées hors contexte publiées sur sa plateforme.

Désormais, la mention « Fact check » sera affichée dans la description des miniatures des photos de Google Images. En appuyant sur la photo pour avoir un plus grand aperçu, les utilisateurs obtiendront davantage d’informations sur la véracité des images. Les internautes pourront ainsi vérifier que les photos utilisées pour illustrer un article ou une information partagée sur les réseaux sociaux sont authentiques et non truquées ou utilisées dans un contexte qui n’est pas celui dans lequel elles ont été prises.

Ce n’est pas Google qui va s’occuper de fact-checker les photos publiées sur sa plateforme, mais ClaimReview. Il s’agit d’une base de données alimentée par des vérificateurs indépendants et utilisée par de nombreux éditeurs pour indiquer aux moteurs de recherche les contenus vérifiés (faits, images, vidéos).

La firme de Mountain View prend l’exemple d’un cliché montrant un requin dans les rues de Houston, après l’inondation de la ville, pour illustrer son système de fack checking. En sélectionnant cette image, on peut voir dans sa description des articles liés qui démontrent que la photo a été truquée, ainsi que l’image d’origine, à savoir un cliché du magazine Africa Georgraphic de 2005 montrant un requin s’approchant d’un kayakiste.

Cette nouvelle politique mise en place au sein de Google Images n’aura pas d’impact sur l’ordre d’affichage des résultats de recherche, rassure Google. « Nos systèmes sont conçus pour afficher les informations les plus appropriées et fiables, y compris provenant de sources qui font de la vérification des faits », précise Harris Cohen, chef de produit chez Google.

Il n’est malheureusement pas encore question d’apposer un signe directement sur les photos dans les résultats de recherche. Ici, il sera nécessaire de se pencher sur la description des images pour se rendre compte de l’authenticité ou non des clichés. À noter que la mise en place du fact check sur Google Images vient tout juste d’être annoncée et que cela pourrait prendre quelques jours pour que l’information de fack check apparaisse chez nous.