Marvel Champions : un jeu de cartes coopératif dans l’univers des superhéros

Disponible en magasin depuis la toute fin d’année 2019, Marvel Champions a déjà séduit de nombreux fans avec son concept atypique. Contrairement à un Magic ou un Keyforge, le jeu de cartes de Fantasy Flight Games ne met pas en compétition les joueurs mais les fait coopérer pour vaincre un ennemi commun. 

Les créateurs de jeux de société s’intéressent de plus en plus aux grosses franchises de Marvel, DC ou Disney. Si souvent, les adaptations qui en sont faites manquent le coche, Marvel Champions s’impose comme un jeu à la fois très efficace pour pimenter une soirée entre fans et très respectueux de l’oeuvre littéraire.

Un jeu de cartes coopératif

Le set-up est assez simple : votre superhéros au centre, ses points de vie à droite, le deck à gauche, et les cartes jouées sur le terrain de jeu en face de lui.

Marvel Champions appartient à la catégorie de jeux que l’on appelle les “jeux de cartes évolutifs et coopératifs.” Evolutif, car il est possible d’acheter des extensions pour le faire évoluer, et de jouer ainsi de nouveaux personnages. Coopératif car l’objectif n’est pas d’affronter un autre joueur mais un ennemi commun, en suivant un scénario dicté par le hasard. On notera d’ailleurs qu’il est possible d’y jouer seul également.

S’il intègre des notions de deckbuilding, on est très loin ici d’un Magic. Il ne s’agit pas de collectionner les cartes pour créer son propre deck. Chaque deck est livré avec un certain nombre de cartes, dont il faudra choisir celles que vous souhaitez utiliser pendant la partie.

Le jeu se joue de 1 à 4 joueurs et intègre par défaut 5 decks à jouer : Black Panther, Iron Man, Miss Hulk,  Spiderman et Captain Marvel.

Quelques choix douteux

D’entrée de jeux, certains joueurs critiqueront les choix de Fantasy Flight Games au niveau de la sélection des personnages. Il est vrai que celle-ci ne met pas forcément en avant les personnages les plus populaires, à l’exception d’Iron Man et de Spiderman. Pas de Captain America ou de Thor, il faudra acheter leurs decks séparément. Et il faut bien le reconnaître, Miss Hulk et Black Panther sont des choix plutôt douteux. Les scénarios ne sont malheureusement pas non plus les plus excitants, malheureusement.

Autre point sombre : un prix de vente qui fait très mal : environ 70€ pour la boite de base. C’est un produit sous licence, il fallait s’y attendre.

Un concept terriblement efficace

Artistiquement, les cartes sont très réussies et fidèles aux comics.

Reste que dans la pratique, on s’amuse plutôt bien dans ce jeu, aux règles plutôt bien définies. Le concept est simple : il faut faire perdre des points de vie à l’adversaire tout en restant en vie et en l’empêchant de faire grimper ses points de “manigance”. Le jeu se découpe systématiquement en deux tours : celui des alliés et du grand vilain.

Pendant son tour, le joueur va pouvoir changer la forme de son personnage (par exemple, Peter Parker ou Spiderman) pour faire face aux défis qui lui sont posés, attaquer l’opposant ou tenter de réduire ses points de manigance pour l’empêcher d’arriver à son objectif, utiliser différentes cartes pour placer des alliés sur le terrain de jeu, renforcer une compétence ou utiliser un soutien.

Durant le tour de l’adversaire, le scénario se met en place de façon aléatoire avec le tirage de cartes. L’ennemi attaque, appelle des alliés, et tire des points de manigance.

Globalement, le jeu reste très accessible même pour un débutant, même si les deux livrets qui l’accompagnent ont tendance à être trop complets et à embrouiller le joueur. Marvel Champions est un jeu de cartes plus technique qu’il y paraît, plus agréable à jouer en coop que seul bien sûr, mais à la difficulté parfois rebutante, tout étant basé ici sur le hasard. Il suffit que les mauvaises pioches tombent les unes après les autres pour que la partie prenne un mauvais tournant…

Fidèle à l’univers de Marvel

Deux guides sont livrés avec le jeu pour aider les joueurs à débuter.

S’il est un jeu efficace, Marvel Champions devrait toutefois surtout séduire les fans par sa fidélité extrême à l’univers des comics avec ses superbes illustrations, son style très “comics” et ses matériaux de qualité. Il s’agit incontestablement d’un très joli cadeau pour les fans et les collectionneurs. Même les deux livrets qui l’accompagnent traduisent une passion des créateurs pour l’univers de Marvel, avec un style qui rappelle celui des comics, de la police aux cases et illustrations.

A qui s’adresse le jeu? Aux fans de Marvel qui ont déjà approché de près ou de loin un jeu de cartes. Par besoin d’avoir joué à un jeu de cartes coopératif pour se lancer dedans. Marvel Champions reste très accessible sans toutefois être un jeu de cartes très grand public. Les mécanismes de jeu sont maîtrisés en une heure de jeu à peine. Si vous avez déjà joué à un jeu comme Magic, ou même un Hearthstone sur votre mobile, vous ne devriez avoir aucun mal à comprendre les règles. Il vaut toutefois mieux avoir au minimum 16 ans pour s’y lancer.