Le magazine Famitsu promet une annonce fracassante de Sega le 4 juin. 

A quelques heures de décalage avec Sony, qui devrait présenter son catalogue d’exclusivités pour la PS5 début juin, Sega devrait faire une annonce fracassante le 4 juin.

Le géant nippon, en perte de vitesse depuis quelques années, ferait une annonce “aussi importante que celle de la PS5” selon le magazine japonais. Il ne serait pas question d’un simple revival d’une franchise, comme Sonic ou Outrun donc, mais d’une annonce qui pourrait faire basculer l’industrie du jeu vidéo, littéralement.

Pour l’heure, aucun indice n’a été communiqué par le magazine. Il est peu probable que cela concerne le lancement d’une nouvelle machine. Rassembler les éditeurs tiers sous sa bannière serait un véritable défi pour Sega, face à trois concurrents qui ont les reins très solides. En cas d’échec commercial, Sega jouerait également sa survie dans le secteur.

Dans le même ordre d’idée, il est peu probable également que l’annonce concerne le lancement d’une console “mini”. D’une part parce que Sega a déjà lancé une Megadrive mini et confirmé qu’il ne proposerait pas de Saturn mini. D’autre part parce que même s’il se décidait à proposer une Dreamcast mini, on voit mal comment cette annonce pourrait avoir l’ampleur de celle de la nouvelle console de Sony.

Certains analystes pensent qu’il pourrait s’agir du rachat de l’entreprise par un autre géant. Une option envisageable, mais son annonce dans un magazine de gaming resterait surprenante. En avril dernier toutefois, une rumeur évoquait un rapprochement entre Sega et Microsoft. La rumeur voudrait que Microsoft décroche l’exclusivité sur une ou plusieurs franchises de l’éditeur et mette à contribution certains de ses studios internes. Partenariat ou rachat? La question restera sans doute sans réponse jusqu’à l’annonce… Récemment, le patron de la division Xbox déclarait toutefois son ambition de racheter des studios de développement nippons…