Il s’agira d’une sous sous-marque puisque c’est Realme, filiale d’Oppo, qui s’apprête à lancer Narzo, sa première sous-marque.

Si les constructeurs de smartphones disposent de plusieurs gammes et modèles, cela ne les empêche pas de développer des marques à part entière. Une tendance que l’on observe tout particulièrement chez les fabricants chinois. C’est ainsi que Huawei a lancé Honor et que Xiami a lancé POCO. Une tendance à laquelle Oppo a succombé il y a bien longtemps déjà avec Realme, une sous-marque de smartphones devenue aujourd’hui une filiale. Cette dernière s’apprête à reproduire le schéma de son créateur en lançant sa propre sous-marque, Nazro.

Une stratégie marketing

Pourquoi lancer une nouvelle marque de smartphone ? Pourquoi ne pas simplement lancer une nouvelle gamme ? Des questions tout à fait légitimes auxquelles il est tout aussi facile de répondre. En développant de nouvelles marques, les constructeurs peuvent développer des identités propres et viser des marchés et publics spécifiques.

Oppo, Realme puis Nazro

Aujourd’hui, Oppo occupe la 5e place des fabricants de smartphones au monde avec 8,1% part de marché fin 2019. Le constructeur chinois propose tout un panel de gamme de smartphones, allant de l’entrée de gamme abordable au très haut de gamme plus onéreux, à l’image de ce que fait Samsung avec ses Galaxy A, S et Note.

En 2018 et après avoir été une sous-marque d’Oppo pendant plusieurs années, Realme s’émancipe et devient une marque à part entière tout en restant une filiale d’Oppo. L’idée de cette émancipation est de faire évoluer l’image des smartphones Realme. Désormais, les téléphones du constructeur se veulent plus modernes, plus jeunes et s’adresseront tout particulièrement aux adolescents et jeunes adultes avec des composants solides tout en restant dans du milieu de gamme, voire du bas de gamme très accessible.

Bien que l’entreprise soit encore très jeune – moins de deux ans –, Realme s’apprête à reproduire ce qu’a fait Oppo avec elle en lançant une sous-marque, Narzo.

Une identité et un marché

Les téléphones Narzo devraient se concentrer sur le marché indien dans un premier temps. La nouvelle sous-marque s’est d’ailleurs offert les services du rappeur indien RCR pour annoncer son lancement.

Le marché indien est un marché porteur bien qu’il soit assez compliqué de s’y faire une place. La nouvelle marque de téléphones devra donc proposer des modèles au rapport qualité/prix irréprochable et se montrer très agressif au niveau des prix pour arriver à avoir un part du gâteau.

La présentation des premiers téléphones Narzo est attendue pour le 26 mars prochain. Les Realme Narzo 10 et 10 A s’adresseront tout particulièrement à la génération Z.

Équipés de 3 et 4 capteurs photo, les deux téléphones proposeront une autonomie impressionnante de près de 39 jours grâce à une batterie de 5.000 mAh. Il faudra attendre la présentation officielle des deux téléphones pour en savoir plus sur leurs spécificités, mais ceux-ci devraient offrir de jolies performances à leurs utilisateurs.

Sur son site, Narzo utilise le slogan « Perfect pictures for everyone » ce qui laisse penser que les téléphones seront proposés à des prix abordables tout en offrant de bonnes performances en photographie. La sous-marque de Realme se positionnera très clairement dans le milieu de gamme.

Si le succès est au rendez-vous, on peut s’attendre à ce que Narzo se déploie en dehors de ce marché spécifique et devienne une filiale à part entière de Realme, mais il faudra patienter pour cela.