Un nouvel acteur fera bientôt ses débuts sur le marché belge.

Après Xiaomi, OnePlus et Huawei, ce sera prochainement au tour d’Oppo de se lancer sur le marché belge. La marque chinoise débutera ses activités chez nous d’ici quelques semaines, nous a révélé son Country Manager.

“C’est un énorme défi” nous confirme Dirk Pauwels, l’ancien country-manager de Huawei, passé chez la concurrence. En Belgique, la notoriété de la marque Oppo est proche de zéro. Elle est pourtant entrée dans le top 5 des plus gros vendeurs de smartphones dans le monde.

Filiale de l’entreprise BBK Electronics, également propriétaire des marques OnePlus et Vivo, Oppo a amorcé son déploiement à l’international il y a quelques années, en s’attaquant tout d’abord aux grands marchés, comme la France, l’Espagne ou l’Italie. “Les Pays-Bas ont suivi ensuite, juste avant la Belgique”, nous explique Dirk Pauwels.

C’est une marque qui a une vision très claire de son positionnement, avec de très bons produits.” Et contrairement aux autres acteurs, elle ne part pas de rien puisqu’elle avait acquis une certaine notoriété auprès des amateurs de multimédia avec du matériel audio et vidéo il y a quelques années. En Belgique, elle débutera sobrement, avec uniquement des smartphones, mais son catalogue devrait très vite s’enrichir avec des accessoires de tous types. Comme Xiaomi, Oppo vend une très large palette de produits.

L’entreprise investit également beaucoup dans l’innovation. Depuis des années, elle défraye la chronique avec des batteries innovantes, capables de se recharger en des temps records.

L’autre gros argument de vente du constructeur, ce sera la 5G. Oppo propose déjà des terminaux 5G à des prix très accessibles, et ceux-ci seront bien entendu disponibles en Belgique, “dès que le marché sera prêt.”

Comme Huawei, Oppo va inonder le marché belge. “C’est une marque qui veut investir dans les activités locales et le marketing” assure Dirk Pauwels. Contrairement à un Xiaomi, qui est resté dans l’ombre chez nous, Oppo devrait faire parler de lui. L’entreprise a d’ailleurs prévu un premier événement local pour la presse le 6 mars prochain.