Durant la nuit du 31 janvier au 1er février, le Royaume-Uni quittera officiellement l’Union européenne.

Après plusieurs années de discussions et de négociations, le Royaume-Uni s’apprête à quitter l’Union européenne. Un retrait qui va sans aucun doute avoir des répercussions dans le pays, mais aussi au sein des États membres de l’UE, mais qu’en est-il du roaming ? Va-t-il faire son retour pour les voyageurs qui téléphonent et envoient des SMS depuis le Royaume-Uni ?

Dans le cas de Base, la porte-parole nous dit qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter, en tout cas pour l’année en cours. Pour ce qui est de l’année 2021, rien n’est moins sûr ; « tout dépendra de ce que l’Union européenne et le Royaume-Uni décident de faire. Il est possible qu’un accord commercial soit trouvé, dans ce cas, aucun problème pour le roaming. Si ce n’est pas le cas, chaque opérateur décidera de remettre en place le roaming ou non ».

Même son de cloche du côté de chez Orange Belgique. Le porte-parole de l’opérateur nous a également précisé avoir déjà conclu des accords avec des opérateurs locaux. Le roaming ne fera donc pas son retour chez Orange Belgique en 2021, et ce, même si l’Union européenne et le Royaume-Uni n’arrivent pas à conclure d’accord commercial.

Le discours est le même pour Proximus qui indique sur son site “même après le 31 janvier 2020 et la mise en place du Brexit : vos appels, SMS et données mobiles resteront au même prix “, voilà qui est clair.

Le Brexit ne signifie donc pas le retour du roaming pour l’année en cours. Pour ce qui est de 2021, la question reste en suspens pour Base, mais pour Proximus et Orange, le roaming, c’est bel et bien du passé.