Vine est mort, longue vie à Byte.

Lancé en 2013, le réseau social Vine basé sur des vidéos de 6 secondes avait connu son heure de gloire, notamment grâce à son rachat par Twitter, mais le succès d’Instagram avait rapidement eu raison de lui. En 2016, Vine ferme ses portes, malgré une communauté relativement importante. Après de nombreuses rumeurs qui évoquaient son retour, ce n’est que fin 2018 que les choses se concrétisent avec l’annonce de Byte.

La sortie du nouveau réseau social basé sur des microvidéos était prévue pour le printemps 2019. Après plusieurs mois de retard, Byte est enfin là. Contrairement à ce qu’on a pu croire, Byte ne prend pas ses distances avec Vine puisqu’il copie tout de son prédécesseur.

Le Vine 2.0 propose de nouveau aux utilisateurs de filmer ou de consulter de courtes vidéos de 6 secondes maximum en boucle. Un format qui dénote avec les vidéos plus longues proposées sur Snapchat, Instagram et TikToK. Les utilisateurs peuvent facilement switcher de vidéos en balayant l’écran ou en effectuant une recherchée par catégorie, comme c’était le cas sur Vine.

L’application propose plusieurs outils pour monter ou modifier ses microvidéos. Malheureusement, ces derniers sont assez limités par rapport à ce qui se fait à l’heure actuelle chez la concurrence. Au-delà du montage, les utilisateurs peuvent simplement ajouter un titre. Il n’est pas (encore ?) question d’appliquer des filtres, des stickers ou des émojis, mais cela pourrait changer.

Petite nouveauté tout de même, un programme pilote va être mis en place afin de rémunérer certains créateurs de contenus. Une offre qui pourrait attirer certains humoristes et autres influenceurs, mais de là à faire de l’ombre à Snapchat, Instagram ou au mastodonte TikTok, il y a de la marge. En deux jours, l’application a tout de même été téléchargée plus de 100.000 fois sur Android.