La scène de sa mort devait être beaucoup plus violente et sanglante.

En avril dernier, Avengers : Endgame marquait la fin d’une époque pour tous les fans de Marvel. Il était le théâtre d’un affrontement épique contre Thanos, une bataille qui a coûté la vie à plusieurs superhéros, notamment Iron Man. Un personnage avec lequel tout avait commencé, en 2008. Sa perte a été particulièrement difficile pour les fans du MCU. Une tristesse due en partie à l’émotion que provoquait la scène particulièrement émouvante, mais celle-ci aurait pu être totalement différente.

En effet, la scène dans laquelle Tony Stark rend son dernier souffle aurait pu être beaucoup plus violente et marquante pour les spectateurs. Au cours d’une interview, le superviseur des effets visuels du film, Matt Aitken, s’est confié sur le défi que représentait cette scène finale d’Iron Man. L’enjeu était double, il fallait représenter la gravité des blessures provoquées par les Pierres d’Infinité sur Iron Man, mais aussi sa mort tragique.

L’expert des effets spéciaux avait imaginé plusieurs versions pour cette scène, notamment une version beaucoup plus gore et sanglante. Étant donné l’importance de la scène, il fallait « trouver un équilibre entre le fait de voir que Tony souffre de ses blessures du fait de l’exposition […] des Pierres … mais aussi de lui offrir ce moment », a indiqué Matt Aitken à Cinema Blend. Son équipe a ainsi dessiné plusieurs visuels de la scène, dont l’un montrait toute la puissance des Pierres et leurs ravages sur le visage de Tony Stark. L’un de ses yeux était sorti de son orbite et pendait sur sa joue. Dans une autre version, on pouvait voir les tendons et les dents d’Iron Man.

« Finalement, nous ne pouvions pas le faire de manière sanglante, car cela aurait nui à sa performance, et c’était très important. On avait représenté sa chair sur son visage bouillonnant d’énergie, c’était bien trop gore. Cela ne convenait pas. Nous avons donc travaillé dessus et il restait moins de deux semaines avant la première, je voulais trouver cet équilibre », explique Matt Aitken.

Les réalisateurs opteront finalement pour une séquence moins éprouvante pour les téléspectateurs, quelques jours seulement avant la sortie du film.