Antoine Cariat lève des fonds pour sa startup Easyllabus.

Le blocus démarre et les retards sur les plannings d’étude aussi. Au même moment la startup Easyllabus lève 25 000 euros pour “produire beaucoup plus de podcasts“, auprès de Digital Attraxion un fonds d’investissement Wallon.

Les étudiants débordés peuvent compter sur les notes de cours audio et en ligne d’Antoine Cariat, le créateur de la startup.

Il ne s’agit pas d’enregistrer les syllabus. Le fondateur de la startup tente de dénicher les meilleures notes de cours. À travers les fils des groupes Facebook, et avec l’accord des auteurs, il restitue les cours via Soundcloud et Spotify. “Le processus est bien réglé” pour Antoine Cariat. En une semaine, il comptabilise 550 écoutes. Un mois et demi plus tard, le créateur compte plus de 8 000 écoutes. Antoine Cariat est satisfait : “c’est bien plus que ce que j’espérais“.

Pour le moment, les podcasts concernent essentiellement les cours de première et deuxième année de bachelier de psychologie et de droit. Il espère évidemment toucher plus de filières par la suite.

Le fondateur de la startup veut faire évoluer le concept à long terme : “le but c’est d’avoir ma propre plateforme“. Le service est actuellement gratuit. “Je pense que ça le restera” estime Antoine Cariat.