Un projet qui a pour but de faciliter la compatibilité des objets connectés.

Amazon, Google, Apple et Zigbee Alliance viennent d’annoncer qu’ils s’associaient dans le cadre du Project Connected Home over IP. Un projet qui a pour but de mettre au point un standard ouvert pour la maison connectée. Ce futur standard de domotique permettra d’accroitre la compatibilité entre les produits de la maison connectée.

Une démarche louable qui unifiera le contrôle des objets connectés sans se préoccuper de savoir si son ampoule Philips Hue Edison est compatible ou non avec son enceinte Amazon Echo. Il est vrai qu’à l’heure actuelle, les moyens de connexion sont nombreux et différents en fonction de la marque des produits connectés, mais aussi au niveau des systèmes d’exploitation. Ainsi, on peut se retrouver avec un thermostat connecté incontrôlable depuis un iPhone ou un smartphone Android. La connexion doit-elle se faire par Bluetooth, Wifi ou Zigbee ? Difficile de s’y retrouver.

Pour tenter d’arranger tout cela, Amazon, Apple, Google, ainsi que Zigbee qui rassemble déjà IKEA, Samsung SmartThings et d’autres entreprises actives dans la domotique, ont créé un groupe de travail pour mettre au point un standard commun et ouvert afin de « simplifier le développement pour les constructeurs et améliorer la compatibilité pour les consommateurs ».

Au cœur du projet, on retrouve donc cette volonté d’ouvrir la compatibilité des accessoires connectés, les questions de la sécurité et de la fiabilité seront également au programme. Les entreprises prenant part au projet affirment également que leur création sera sans royalties et open source ce qui devrait effectivement aider son adoption par les fabricants, une fois qu’il sera développé.

Il faudra cependant patienter avant que ce standard ne voie le jour. Les premiers essaies devraient être réalisés pour fin 2020. Et que les actuels propriétaires d’objets connectés se rassurent, Apple, Google et Amazon se sont engagés à poursuivre le support de leurs plateformes domotiques respectives.