Il a été révélé que Facebook géolocalisait ses utilisateurs même lorsque ceux-ci avaient désactivé cette fonctionnalité.

Une révélation qui peut en choquer plus d’un. Comment le réseau social peut-il nous suivre même lorsqu’on a désactivé la géolocalisation sur l’application ? Une question légitime à laquelle l’entreprise a répondu en indiquant que Facebook pouvait « déterminer en partie leur emplacement [de ses membres] grâce aux informations qu’ils fournissent à travers leurs activités et leurs connexions sur nos différents services ».

Des révélations qui interviennent suite à l’enquête de deux sénateurs américains concernant le manque de contrôle des utilisateurs sur leurs informations personnelles lorsqu’ils surfent sur Facebook.

Dans sa réponse, l’entreprise indique que cette géolocalisation partielle et permanente a également pour but d’aider les utilisateurs à faire des recherches dans un certain périmètre ou partager le lieu où ils se trouvent sur le réseau. Mais cela permet également au réseau social de mettre en avant certaines enseignes et à améliorer les publicités ciblées affichées sur Facebook.

L’adresse IP, l’informatrice

Dans les faits, Facebook peut localiser ses utilisateurs grâce à leur adresse IP, à savoir le numéro d’identification attribué à chaque machine. Une adresse qui contient effectivement de nombreuses informations que les ordinateurs et smartphones qui se connectent sur Internet. Facebook affirme se limiter à la ville ou au code postal lorsqu’il localise ses utilisateurs à partir d’une adresse IP.

Empêcher la localisation forcée de Facebook

Si vous ne souhaitez pas que Facebook vous suive à la trace, il faudra tout d’abord désactiver l’option sur votre compte. Rendez-vous sur les trois petites barres parallèles de l’application, en haut à droite, puis Paramètres et vie privée > Paramètres > Localisation et désactivez la localisation en arrière-plan.

Ensuite, il vous faudra installer un VPN sur votre smartphone ou votre PC. Ce logiciel vous permettra de masquer votre adresse IP et donc votre réelle localisation. Il en existe des centaines, des payants et des gratuits.

Autre solution possible : utiliser un serveur proxy. Dans ce cas, Facebook et les autres sites verront l’adresse IP du serveur proxy et non la vôtre.

Après ces nouvelles révélations, Facebook pourrait de nouveau s’attirer les foudres de ses membres et des organismes luttant pour la protection de la vie privée des consommateurs. Les deux sénateurs à l’origine des éclaircissement de Facebook pourraient plaider pour une loi fédérale imposant à l’entreprise de donner un réel contrôle aux utilisateurs sur leur vie privée.