Le lancement du prochain flagship de la marque chinoise ne serait pas retardé.

Malgré les difficultés rencontrées avec le gouvernement américain, Huawei n’aurait pas décidé de réduire la disponibilité de son smartphone aux seuls marchés émergents. Le géant chinois prévoirait toujours un lancement international pour son P40. L’appareil pourrait à ce titre être livré sans le Play Store de Google, ni les Google Live Services.

La commercialisation du Mate 30 et de son grand frère, le Mate 30 Pro, a été temporairement postposée en Europe suite à l’absence d’accord entre le groupe chinois et le gouvernement américain, qui estime que Huawei représente un danger pour la sécurité intérieure. Officiellement, le smartphone est toujours censé être commercialisé en cette fin d’année en Europe, mais aucune date de lancement n’a été communiquée par le groupe chinois. Certains analystes estiment que Huawei pourrait choisir de simplement annuler sa commercialisation sur le vieux continent.

Commercialiser un appareil sans Play Store ni support pour les Google Live Services est un pari audacieux que le groupe chinois ne semble pas prêt à tenter. Il pourrait dès lors temporiser jusqu’à la sortie du P40 – son porte-étendard – qui pourrait être supporté par une beaucoup plus grosse communauté de développeurs.

Si le Mate est un modèle très populaire dans son catalogue, il est plus vendu en Asie qu’en Europe, nous a confirmé un porte-parole de la marque. La série P en revanche représente la vitrine de la marque. Rater le lancement d’un nouveau modèle représenterait à ce titre un désastre.

Avec ou sans Play Store, le P40 aurait donc bel et bien droit à un lancement mondial. Selon The InformationThe InformationThe Information, Huawei n’aurait pas changé ses plans pour le lancement de l’appareil, qui devrait être dévoilé en mars 2020.