20 ans après sa sortie, Age of Empires 2 a droit à un remaster en bonne et due forme sur PC. L’occasion pour les amateurs de jeux de stratégie de redécouvrir ce grand classique. 

Et cette fois, Microsoft semble avoir bien compris ses erreurs. La Definitive Edition d’Age of Empires 2 est disponible à la fois sur Steam et sur le Store de Microsoft – mieux, le titre est même intégré au Xbox Gamepass pour PC. Les abonnés à cette formule ne devront donc pas dépenser un seul euro pour y jouer. Pour les autres, le titre est facturé 20€, un tarif très respectable compte tenu de l’énorme travail qui a été accompli.

Visuellement, le jeu n’a pas pris une ride.

Car pour ce remaster, les développeurs ne se sont pas contentés d’un simple lifting. Nous avons pratiquement droit à un remake complet du jeu, avec des graphismes remis au goût du jour, des mécanismes de jeu retravaillés et même de nouveaux contenus.

La grande force d’un remaster de ce type – à l’image de celui du premier volet -, c’est de revoir certains mécanismes de jeu qui ne fonctionneraient plus aujourd’hui. Cette Definitive Edition corrige ainsi toute une série de défauts du jeu d’origine. L’essentiel des corrections concerne l’intelligence artificielle des unités. Par exemple, les villageois recréeront désormais par eux-mêmes une ferme une fois ses ressources épuisées. Plus besoin de courir tout le temps après ses villageois donc, pour être sûr qu’ils ne restent pas les bras croisés… On retrouve de nombreuses autres petites retouches de ce type. Contrairement à la réédition du premier volet, il est désormais possible de commander différents types d’unités dans une même caserne pour que les “commandes d’unités” se suivent. Vous ne devrez donc plus construire une caserne pour chaque type d’unité pour répondre à la demande. En revanche, le pathfinding des unités ne semble pas avoir été retouché. Ceci donne lieu à des situations parfois très cocasses mais également très agaçantes, comme lorsqu’un de vos villageois reste bloqué par une construction qu’il vient de terminer – alors qu’ils auraient logiquement se déplacer de l’autre côté du bâtiment au moment de la construction. Il est regrettable que les développeurs n’aient pas retravaillé cet aspect.

Les champs de bataille peuvent vite devenir surchargés.

Pour le reste, on retrouve pratiquement le même jeu qu’il y a 20 ans. Les mécanismes de jeu n’ont pas changé. Il s’agit toujours de développer sa civilisation, en partant d’un tout petit village qu’il faudra transformer en cité luxuriante, en développant de nouvelles technologies, passant les âges, créant une gigantesque armée pour se défendre et attaquer ses ennemis, explorer la carte – et – dans certains cas -, récupérer des reliques ou construire des merveilles.

Le jeu offre un contenu très solide avec ses nombreuses missions scénarisées, ses dizaines de civilisations (avec pour chacune des spécificités et unités propres), ses multiples conditions de victoire et ses nombreux modes de jeu.

Habile mélange de jeu de stratégie en temps réel et de jeu de gestion, Age of Empires 2 reste un monument du jeu vidéo, qui n’a rien perdu de son aura malgré les années. Son plus gros atout reste bien sûr sa faculté à proposer une expérience de jeu complète, de la micro-gestion à l’économie de grande échelle en passant par les mouvements de troupes et le siège de villes. Age of Empires 2 introduisait ainsi de nombreux mécanismes de jeu inédits à l’époque de sa sortie, avec ses armes de siège, murailles et chateaux forts.

Le contenu gargantuesque du jeu (on retrouve un total de 27 campagnes en solo!) trahit la volonté du studio de gâter les fans de la série. On notera au passage que cette Definitive Edition ne rassemble pas seulement le contenu du jeu originel mais aussi de son extension plus quelques contenus additionnels totalement inédits. On retrouve ainsi quatre nouvelles civilisations – Les Bulgares, Cumans, Lituaniens et Tatares – qui ont toutes leurs unités et spécificités propres. Du côté des scénarios, on retrouve 3 campagnes inédites, toutes passionnantes de bout en bout.

Le jeu introduit 4 civilisations inédites.

Du côté des modes de jeu, on retrouve également une nouveauté de taille avec le mode Empire Wars, qui débute à l’Âge Féodal et pousse le joueur à l’affrontement dès le début de partie. Si celui-ci ne vous plait pas, sachez qu’il existe pas moins de 9 autres modes de jeu multijoueur. Chacun y trouvera donc de quoi s’amuser. Du côté des fonctionnalités en ligne aussi, cette Definitive Edition ne déçoit pas non plus avec des leaderboards, lobbys, un mode spectateur, des matchs classés, et même l’intégration de Mixer.

Si vous accrochez au concept, il y a de quoi passer des centaines d’heures sur le jeu. Inutile de le préciser : pour 20€, le contenu est donc très riche.

Le plus surprenant reste toutefois l’énorme travail réalisé au niveau de la réalisation. Les développeurs ne se sont pas contentés d’un simple lifting haute définition. Tous les modèles ont été retravaillés. Le résultat dépasse toutes les attentes puisqu’Age of Empires 2 Definitive Edition est très agréable à la rétine – même s’il n’exploite pas un moteur graphique dernier cri. Certes, on remarque que les modélisations des personnages restent très simples lorsqu’on zoome au maximum. Mais la fluidité est là, et dès que la caméra est positionnée de façon réaliste – c’est à dire avec un plan large – l’émerveillement est complet. La direction artistique du jeu est toujours aussi superbe, la bande sonore également – même si l’on aurait sans doute apprécié plus de travail au niveau des bruitages, qui ne semblent pas avoir beaucoup évolué depuis 1999. On notera au passage que malgré ses bonnes performances, le jeu ne nécessite pas une machine de guerre pour tourner. La configuration recommandée est un PC avec 8 Go de RAM, une GTX 650 et 30 petits Go d’espace de stockage de disponible. Aucune raison de passer à côté donc!

Conclusion 

Généreuse en contenu – avec l’extension des Conquérants, 4 civilisations inédites, 1 nouveau modes de jeu et 3 nouvelles campagnes solo -, cette réédition d’Age of Empires 2 n’aura aucun mal à convaincre les fans de la franchise à se replonger dans ce merveilleux jeu de stratégie en temps réel, entièrement redessiné, et qui n’a pas grand chose à envier aux RTS plus récents si ce n’est peut-être un meilleur pathfinding. A seulement 20€, cette Definitive Edition est une véritable cadeau tombé du ciel pour les fans, qui découvriront un remaster qui se rapproche en réalité davantage d’un véritable remake, avec quantité de contenus inédits, des graphismes entièrement retravaillés et de petites retouches au niveau du gameplay qui améliorent considérablement l’expérience de jeu. Cerise sur le gâteau, la configuration recommandée reste minimaliste. Aucune raison donc de passer à côté de cette petite pépite! 

Age of Empires 2 : Definitive Edition

8.4

Gameplay

8.0/10

Contenu

9.5/10

Graphismes

8.0/10

Bande son

8.0/10

Finition

8.5/10

Les + :

  • Un gameplay toujours aussi riche, à mi-chemin entre la gestion et la stratégie
  • 4 factions inédites, 3 nouvelles campagnes et 1 nouveau mode de jeu
  • Un gros lifting graphique
  • Un prix tout doux : 20€
  • Quelques mécanismes de jeu retravaillés

Les - :

  • Le pathfinding déçoit
  • Quelques bugs encore