Plusieurs films et séries d’animation sont au programme de ce partenariat pluriannuel.

Alors que Disney débarque sur le marché du streaming, Netflix dévoile ses armes. Pour contrer le mastodonte qu’est Disney et son catalogue impressionnant, notamment au niveau de ses contenus destinés à un public jeune, Netflix annonce son partenariat avec Nickelodeon, chaîne de télévision très populaire auprès des enfants et adolescents.

La multiplication des services de streaming pourrait se révéler intéressante pour les consommateurs. C’est l’occasion pour les acteurs de se rapprocher et de signer des partenariats excitants. Ici, Netflix tente de renforcer son offre destinée aux plus jeunes en s’associant à Nickelodeon. Doit-on vraiment rappeler que cette chaîne de télévision, propriété du groupe américain Viacom, est à l’origine de Bob l’Éponge, pour ne citer qu’un programme ?

D’ailleurs, le contrat entre Netflix et Nickelodeon devrait donner lieu à des séries animées et films reprenant certains personnages cultes de la chaîne TV, mais aussi des personnages exclusifs. Selon Netflix, les contenus cosignés avec Nickelodeon seront destinés aux enfants, mais aussi aux familles du monde entier.

Ce rapprochement entre la chaîne de télévision et la plateforme de streaming n’a rien de très surprenant puisque les deux entités travaillaient déjà ensemble. Plusieurs séries Nickelodeon étaient déjà diffusées sur Netflix, notamment « La vie moderne de Rocko : Le Retour », « Zim, l’envahisseur et le Florpus », ainsi que « Le Destin des Tortues Ninja ».

Pourtant, le groupe détenant Nickelodeon, Viacom, dispose déjà de son propre service de diffusion en continu et s’apprête également à fusionner avec CBS, alors quoi pourquoi se rapprocher de Netflix ? Au-delà de tenter de contrer Disney, on peut imaginer que l’accord prévoit que Netflix prenne en charge une part importante des coûts de production.

Reste à voir si le partenariat renforcé entre Nickelodeon et Netflix sera suffisant pour contrer Disney+. Ce dernier a été lancé le 12 novembre dernier aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas et, selon les estimations, Disney + comptabiliserait déjà plus de 10 millions d’utilisateurs. Un chiffre impressionnant étant donné qu’il a été atteint en très peu de temps, malgré des exclusivités limitées, qui reste tout de même loin derrière les 158 millions d’abonnés Netflix. Une situation qui pourrait cependant évoluer, notamment avec le déploiement de Disney + au niveau mondial. Le service de streaming de Disney est attendu dans plusieurs pays européens en Mars prochain. Netflix a encore quelques mois pour assurer ses arrières.