Une seule exclusivité verra le jour en 2019.

Officiellement lancé le 19 novembre, Stadia semble avoir déjà livré tous ses secrets. Le service de cloud gaming de Google disposera d’un line-up très léger à son lancement, avec seulement 12 titres proposés à la clientèle de Google.

Au programme : quelques têtes d’affiche, dont Red Dead Redemption 2, Just Dance 2020, Samurai Shodown et Mortal Kombat 11, mais également une belle brochette de plus vieux jeux comme Thumper, Destiny 2, Assassin’s Creed Odyssey, Kine et la trilogie des Tomb Raider. Une seule exclusivité accompagnera ce lancement – Gylt, le nouveau jeu d’aventure de Tequila Works.

Face au tollé provoqué par l’annonce du line-up sur les réseaux sociaux, Google a dévoilé quelques noms de grands jeux qui devraient être disponibles sur la plate-forme avant la fin de l’année. On retrouve notamment Borderlands 3, Final Fantasy XV et DarkSiders Genesis sur la liste. La majorité des titres annoncés sur la plate-forme ne seront toutefois disponibles que courant 2020.

Si l’accès au service sera gratuit, les utilisateurs devront s’abonner à une formule mensuelle pour jouer en 4K et acheter séparément chaque jeu sur la plate-forme. Autre impératif : disposer d’une manette compatible et être le propriétaire d’un Chromecast Ultra.