Il s’agira d’un nouveau mode d’authentification censé vérifier que vous n’êtes pas un robot.

Facebook ne cesse de mettre en place des fonctionnalités pour sécuriser les comptes de ses utilisateurs. Une démarche plutôt louable qui est également liée à la propagation de fausses informations. En compliquant la création de comptes par tout un lot de contrôles d’identité, Facebook espère freiner la prolifération de faux comptes. La dernière trouvaille en date du réseau social est de mettre en place une authentification par selfie vidéo.

Cette nouvelle fonctionnalité a une nouvelle fois été découverte par la spécialiste de l’investigation des codes, Jane Manchun Wong. Cette dernière a découvert un drôle d’écran lorsqu’elle s’est penchée sur une version test de Facebook. L’écran demandait à l’utilisateur de se prendre en selfie-vidéo tout en tournant sa tête dans plusieurs directions.

Une trouvaille qui a été confirmée par Facebook. Un représentant de l’entreprise a d’ailleurs déclaré à The Next Web « ce test est l’une des étapes que nous utilisons pour déterminer qu’une personne réelle exploite un compte plutôt qu’un bot. Il n’utilise pas la reconnaissance faciale. Au lieu de cela, il détecte le mouvement et si un visage est dans la vidéo ».

Une déclaration qui contredit donc les propos de la chercheuse quant à l’utilisation de la reconnaissance faciale dans la procédure d’authentification de Facebook pour se connecter. La procédure n’aura pas pour but de reconnaître une personne en particulier. En réalité, le selfie-vidéo servirait donc « simplement » à vérifier que la personne qui se connecte est bien réelle et n’est donc pas un robot.

Les captures d’écran réalisées par la chercheuse Wong laissent entendre que Facebook n’utilisera pas les vidéos et que celles-ci seront supprimées après 30 jours.

Comme l’a souligné le représentant de Facebook, il s’agit ici encore d’un test. Rien n’indique que cette fonctionnalité se retrouvera un jour sur la plateforme.

S’il n’est question que de vérifier si l’utilisateur qui se connecte est bien réel et non un robot, le réseau social pousse tout de même l’authentification assez loin. En effet, il peut lui arriver de demander à un utilisateur de scanner sa carte d’identité ou d’envoyer un selfie lors de son inscription. Des demandes qui ne sont pas automatiques et qui peuvent être négligées.