La série The Witcher débarquera sur Netflix le 20 décembre prochain.

À l’annonce du projet de Netflix d’adapter les jeux vidéo largement inspirés de l’œuvre du romancier Andrzej Sapkowski, les fans s’étaient insurgés. L’annonce du casting avait également beaucoup fait parler, mais il semblerait que les tensions se soient apaisées. Aujourd’hui, les fans des jeux vidéo The Witcher ou des romans éponymes semblent se réjouir de la sortie de l’adaptation signée Netflix.

En prévision de sa sortie prévue pour le 20 décembre prochain, la plateforme de streaming dévoile une nouvelle bande-annonce. Plus sombre et plus épique, la série ne semble pas se destiner à être tout public. Un point sur lequel est revenu la showrunneuse de la série, Lauren Schmidt, à l’occasion d’une interview accordée à Variety

“C’est une série pour adultes […]Le public est vraiment averti, il n’a pas besoin d’être choqué, il veut avant tout voir une bonne histoire”, a-t-elle indiqué.

Se rapprochant plus des romans originaux, The Witcher développera certaines intrigues politiques et abordera des thématiques assez crues telles que l’inceste, le sexisme ou encore le racisme.

Pour l’instant, Netflix n’a prévu que 8 épisodes pour la première saison de The Witcher. Si la plateforme de streaming ne semble pas encore parier sur une seconde saison, la showrunneuse en charge du projet, Lauren Schmidt, évoque déjà la suite de la série. Selon elle, l’histoire de The Witcher pourrait être adaptée pendant au moins 7 saisons.

« J’ai [prévu des histoires] pour sept saisons. Actuellement, c’est juste : “comment introduire des histoires qui fascinent les spectateurs pour sept ans d’un coup ? ”. La pire chose qu’on puisse faire, c’est mettre toute notre énergie dans la saison 1, et ne pas réfléchir au destin de ces personnages », a-t-elle expliqué.

Il faudra attendre les retours de la communauté et des abonnés Netflix pour se faire une idée de la viabilité du projet. Rendez-vous le 20 décembre prochain.