Sorti en 2006 sur Wii, Super Monkey Ball Banana Blitz n’avait pas vraiment suscité l’engouement de la presse à l’époque. SEGA tente aujourd’hui de remettre au goût du jour une série tombée dans l’oubli…

Si les fans étaient nombreux à attendre le retour en grande pompe de la série Super Monkey Ball sur consoles, ils attendaient sans doute davantage qu’un simple remaster d’un jeu sorti il y a plus de dix ans, qui n’avait de surcroit pas vraiment suscité un très vif enthousiasme de la presse spécialisée. La bonne nouvelle, c’est que les contrôles du jeu ont été entièrement repensés, ce qui corrige – en partie – l’un des principaux défauts du jeu. En 2006, le jeu de SEGA était basé exclusivement sur le motion-control. Ce remaster abandonne les contrôles gestuels pour proposer des contrôles au pad, plus précis et moins agaçants.

Graphiquement, le jeu n’a que très peu évolué…

Le concept du jeu n’a en revanche pas changé puisqu’il s’agit toujours de déplacer un singe coincé dans une boule à travers des niveaux remplis de pièges en inclinant le plan, de sorte à ce que la boule glisser dans une bonne direction et ne tombe pas du damier. Plus vous ramassez de bananes, plus le compteur de vies augmente et plus vous aurez de chances de finir le jeu.

Si le gameplay du jeu est toujours aussi amusant, le matériel de base pose quelque peu question. Banana Blitz n’était pas forcément le meilleur épisode de la série est il est plutôt étonnant que SEGA ait choisi cet épisode pour ressusciter la franchise. Certes, l’abandon du motion-control corrige un peu le tir, mais le level-design de Super Monkey Ball Banana Blitz HD et surtout ses combats de boss dont on se serait volontiers passés, viennent encore jouer les troubles fêtes.

Les 20 premiers niveaux du jeu donneront ainsi l’impression de participer à un long tutoriel. Pour que les choses sérieuses commencent, il faudra s’investir sans le jeu. Le problème, c’est que la difficulté ne vient que très tard et que par conséquent le jeu ne paraît pas particulièrement long. On notera au passage qu’assez étonnement, SEGA a fait le ménage au niveau du contenu, retirant pas moins de 40 mini-jeux. Car à côté du mode de jeu principal, Super Monkey Ball Banana Blitz proposait également une multitude de mini-jeux (50 au total), à la qualité somme toute très variable. Aujourd’hui, il n’en reste plus que dix sans qu’aucune explication ne nous soit apportée sur la question du pourquoi ou du comment. Et les quelques rescapés ne sont pas forcément les meilleurs. On retrouvera ainsi du parcours d’obstacles, des séquences de jeu forçant le joueur à anticiper une direction, ou encore des séquences de tir… amusantes à plusieurs joueurs, mais qui n’offrent aujourd’hui plus beaucoup de diversité. Alors certes, sur cet aspect, Super Monkey Ball était loin d’égaler l’excellence d’un Mario Party, mais l’impressionnant panel d’épreuves avait le mérite de proposer une belle diversité.

Les débuts dans l’aventure sont trop faciles.

Du côté des ajouts, on ne trouve finalement pas grand chose de neuf dans ce remaster en-dehors de la présence de Sonic dans le casting, de classements en ligne et d’une refonte graphique du jeu, qui tourne désormais parfaitement en haute définition. Ne vous attendez toutefois pas à une claque : Super Monkey Ball Banana Blitz est très loin de tirer parfaitement parti des capacités des consoles actuelles, mais le jeu a le mérite d’être propre, coloré et de disposer d’une jolie direction artistique, que l’on croirait tout droit sortie de l’ère de la Dreamcast.

Conclusion

Si les fans de la série de SEGA verseront une larme de nostalgie en découvrant ce remaster de Banana Blitz sur les consoles de dernière génération, on ne peut pas vraiment dire que SEGA ait fait un travail titanesque dans le portage de ce titre, sorti initialement sur Wii en 2006. Paresseux dans sa démarche, SEGA n’a amené que quelques petites nouveautés et n’a que très légèrement amélioré l’esthétique du titre. Le seul mérite de ce portage est de proposer une prise en main beaucoup plus précise que sur le support originel. L’ennui, c’est que Banana Blitz n’était à l’époque déjà pas vraiment un hit. Le jeu de SEGA souffrait d’un manque d’imagination dans son level-design et de quelques très mauvaises idées au niveau du gameplay, à l’image par exemple des combats de boss, aussi pénibles qu’inutiles. Efficace, à défaut d’être aussi fun que ses ancêtres, Banana Blitz aura le mérite de vous amuser quelques soirées entre amis devant l’écran. On regrette toutefois qu’une partie du contenu multijoueur ait été sacrifié dans la transaction…

Super Monkey Ball Banana Blitz HD

6.5

Gameplay

6.5/10

Contenu

6.5/10

Graphismes

6.0/10

Bande son

6.0/10

Finition

7.5/10

Les + :

  • La prise en main plus précise que sur Wii
  • Une durée de vie très correcte
  • C'est propre, coloré et plutôt joli

Les - :

  • 40 mini-jeux en moins!
  • Un prix de vente trop élevé pour un simple remaster
  • Peu de challenge
  • Les combats de boss