L’arme est équipée d’un laser qui peut suivre et neutraliser les drones en plein vol.

L’armée de l’air américaine s’est associée à Raytheon, une entreprise spécialisée dans les systèmes de défense, pour mettre au point un dispositif capable de lutter contre les drones indésirables. Depuis leur démocratisation, les drones sont devenus de vrais nuisibles pour de nombreuses entités ; autant l’armée que les aéroports. C’est pourquoi plusieurs entreprises tentent de trouver des solutions afin de repousser ces nuisibles.

Le système à 2 millions de dollars mis au point par Raytheon repose sur un laser capable de détruire des drones en quelques secondes seulement. Lors des tests, l’arme a même réussi à en neutraliser plusieurs d’un coup, s’est félicitée l’entreprise américaine.

L’engin peut détecter les objets volants et les suivre dans leurs déplacements avant de déployer son laser de haute énergie pour détruire les appareils volants. L’arme peut déclencher plusieurs tirs laser avant de devoir être rechargée via une prise de 220 V standard.

Le processus d’élimination entier ne prend effectivement que quelques secondes. Un avantage de taille pour les formes armées qui vont pouvoir neutraliser les engins qui s’engagent dans une zone aérienne interdite que ça soit par curiosité ou à des fins de surveillance.

Dans un communiqué, le président de Raytheon, Roy Azevedo, a souligné la menace que représentaient les drones pour l’armée américaine ; « il y a cinq ans, peu de gens s’inquiétaient de la menace des drones. Maintenant, nous entendons continuellement parler d’attaques ou d’incursions. Nos clients l’ont vu venir et nous ont demandé de développer une technologie anti-UAS (Unmanned Air System / Aircraft) prête à l’emploi. C’est exactement ce que nous avons fait en passant de la planche à dessin à la livraison en moins de 24 mois ».

L’US Air Force va pouvoir tester et utiliser ce système dans des conditions réelles durant un an. Du personnel sera spécialement formé pour utiliser cette arme d’un nouveau genre.