Annoncé quelques semaines seulement avant sa sortie, Zombieland Double Tap Roadtrip est une nouvelle adaptation laborieuse d’un blockbuster hollywoodien…

Développé par High Moon Studios, qui avait pourtant à son actif plutôt un joli pédigrée, l’adaptation vidéoludique de Zombieland restera dans les annales comme l’un des plus gros fiascos de ces dernières années. Car si sur le papier, le titre avait tout pour séduire avec ses licences officielles, un gameplay basé sur les twin-stick shooters et de la coop’ à quatre joueurs, le résultat est malheureusement très loin de nos fantasmes les plus fous.

Tout d’abord, parce que Zombieland Double Tap Roadtrip est probablement l’un des jeux les plus laids de cette génération – et peut-être même aussi de la précédente. Les modélisations sont sommaires, les assets réutilisés à tour de bras et le titre est rempli de bugs. C’est bien simple, on a l’impression de se retrouver en face d’un projet en pré-alpha débuté par une petite équipe d’étudiants.

Visuellement, Zombieland est une véritable abomination.

Si le titre avait été vendu à 5€, nous aurions sans doute pu fermer les yeux sur sa réalisation graphique, mais avec un prix de vente de 39,99€, on en vient à se demander ce qui a bien pu se passer pour que l’on en arrive là.

Dès les premières minutes, le ton est donné. Zombieland Double Tap a l’apparence d’un petit projet indépendant au budget totalement fauché. Il ne faudra ainsi pas s’attendre à des cut-scenes ni même un soupçon de mise en scène dans l’aventure principale. Tout le budget du jeu semble être passé dans la licence et les voix officielles. Le mode de jeu principal se limite à 10 petites missions que l’on terminera en ligne droite en moins de 3 petites heures de jeu seulement. Après quoi, on essaiera peut-être quelques minutes le mode Horde peu inspiré, qui confrontera le joueur à des vagues successives d’ennemis.

Côté gameplay, on se retrouve face à un twin-stick shooter bancal, sans aucune âme. On dirige l’un des quatre personnages du film – que l’on pourra personnaliser en améliorant certaines de ses capacités au cours de l’aventure. Le titre a bien sûr été pensé pour être joué de préférence à 4 en coop. Inutile de le préciser, l’aventure sera morose en solitaire. A deux, c’est un peu mieux, mais on s’ennuie tout de même terriblement face à des zombies idiots, généralement en relativement petit nombre, que vous n’aurez aucun mal à dézinguer à l’aide du vaste arsenal d’armes qui sera à votre disposition dans le niveau. L’ennui, c’est qu’on ne prend jamais son pied, ni durant les séquences de shoot mollassonnes, ni durant les combats au corps à corps.

Le jeu se boucle en ligne droite en moins de 3h.

Le désastre ne s’arrête pas là puisque Zombieland Double Tap Roadtrip est également un jeu terriblement buggué, des personnages incapables de se mouvoir à la suite d’un bug aux sauvegardes qui s’effacent, le jeu d’High Moon Studios est un festival d’absurdités – étonnamment vendu au prix plein. Il faudra en effet débourser 39,99€ (!) pour en faire l’acquisition. A ce prix, même les fans endurcis avaleront difficilement la pilule.

Conclusion

Véritable désastre, Zombieland Double Tap Roadtrip est l’une des pires adaptations de films en jeu vidéo. Le twin stick shooter d’High Moon Studios n’est pas seulement l’un des titres les plus laids de cette génération, mais aussi un véritable festival de bugs. Si l’idée d’affronter des hordes de zombies à 4 joueurs était très séduisante sur le papier, finir le jeu représentera un véritable défi. L’aventure n’est pourtant pas bien longue, mais le level design abominable du jeu, ses dialogues idiots, son gameplay mollasson et le manque total de sensations dans les gunfights rendront la progression laborieuse. Le plus aberrant dans tout cela reste encore le prix du jeu, facturé 39,99€. A ce prix, la pilule sera difficile à avaler…

Zombieland Double Tap Roadtrip

1.7

Gameplay

3.0/10

Contenu

1.0/10

Graphismes

0.5/10

Bande son

3.0/10

Finition

1.0/10

Les + :

  • Les voix officielles du film

Les - :

  • D'une laideur sans nom
  • Une durée de vie ridiculement courte
  • Des bugs en pagaille
  • Un prix beaucoup trop élevé : 39,99€
  • Des dialogues idiots et pas drôles