Basée à Liège, Nirli permet à de futurs propriétaires de visiter leurs maisons avant qu’elles ne soient sur pied.

Jean Marc Duyckaerts et sa startup Nirli proposent aux promoteurs, aux agences immobilières ou aux architectes des mètres carrés virtuels. Équipé d’un casque, le client peut faire le tour de sa maison avant sa construction. Pour affiner ses choix ou éviter des déceptions.

Le créateur de la startup a vécu l’expérience. “On s’est rendu compte à la fin, alors qu’on avait déjà un bon esprit capable de se projeter, qu’il y avait des éléments qu’on n’avait pas du tout compris”.

Pour aider à comprendre les plans d’une future maison, il propose maintenant de les visiter à taille réelle. À l’aide d’un casque de réalité virtuelle sans fil, le futur acheteur s’appuie sur un catalogue pour prévisualiser son futur bien. Pour Jean Marc Duyckaerts tout le monde trouve son compte. D’un côté il y a des acheteurs “qui ont envie de mieux comprendre leurs bâtiments, ce qu’ils achètent”. Et de l’autre, les acteurs de l’immobilier ont un “package de promotion” avec “l’ensemble du bâtiment qui est disponible de A à Z”.

La startup a été créée il y a trois ans. La réalité virtuelle a été intégrée à la solution en juillet 2017. Le créateur de la startup explique qu’à court terme le produit “permet de visualiser projet après projet“. C’est à dire que les éléments sont modélisés en trois dimensions au fur et à mesure des projets. Mais en accumulant les clients, le catalogue s’étoffe et enrichit l’expérience immersive.

Parallèlement, Jean Marc Duyckaerts veut s’allier avec des partenaires “de meubles de carrelages, de cuisines, de sanitaires” pour les intégrer dans la solution”.