Amazon a présenté le Fetch, un tracker destiné à alerter les propriétaires que leur chien s’échappe.

La conférence hardware annuelle d’Amazon a été particulièrement riche cette année. En parallèle de la présentation de ses nouvelles lunettes et bagues connectées, le géant de l’e-commerce a dévoilé le Fetch, un petit appareil connecté qui permet de localiser son animal de compagnie lorsqu’il est perdu. Un tracker qui n’a rien d’exceptionnel sur le papier, pourtant les ambitions d’Amazon ne se limitent pas à un simple gadget.

En effet, les trackers d’animaux existent déjà depuis longtemps, mais ceux-ci reposent sur un signal Bluetooth ou wifi. À partir d’une – courte – distance, le signal de l’animal est perdu et il n’est plus possible d’utiliser le tracker pour le retrouver. C’est là qu’intervient Amazon avec son projet de nouveau réseau à faible spectre.

Un réseau d’objets connectés

L’innovation d’Amazon avec le Fetch repose sur le fait qu’il utilise un autre réseau que celui du wifi ou du Bluetooth pour fonctionner. Lors de sa conférence, Amazon a également présenté Sidewalk, un nouveau standard sans fil sécurisé développé par le géant de l’e-commerce. Grâce à un protocole à faible bande passante, le Sidewalk peut alimenter de petits objets à très basses consommations, et ce, sur de longues distances.

En multipliant le nombre de trackers, il sera possible de localiser un objet ou un animal perdu sur des distances plus ou moins longues. D’après Amazon, le spectre de son réseau fonctionne sur des distances allant jusqu’à 500 mètres, voire 1 km en cas de forte concentration d’objets connectés. Peu énergivore, le réseau offrirait une belle autonomie aux objets connectés tout en permettant des mises à jour.

Le spectre de Sidewalk est de 900 MHz ce qui lui permet effectivement d’obtenir des signaux sur de grandes distances et requiert peu d’énergie.

Un projet en développement

Amazon souhaiterait implanter son protocole sécurisé à une multitude d’objets tels que des éclairages intelligents ou des capteurs météo afin de développer un réseau interconnecté. Plus il y aura d’objets connectés sur le réseau, plus la communication entre les différents périphériques sera possible sur de plus grandes distances.

Le premier objet connecté à Sidewalk sera le Fetch, le tracker pour animaux de compagnie.

Jusqu’à présent, Amazon utilisait des normes sans fil dédiées aux dispositifs IOT, à l’Internet des objets, pour ses produits maisons Ring, Echo et Eero qui fonctionnent respectivement grâce aux réseaux Z-Wave, Zigbee et Thread. Mais le projet d’Amazon pourrait aller plus loin et couvrir des surfaces importantes.

Le géant de l’e-commerce a précisé que son réseau propre n’était encore qu’à ses débuts. Les développeurs peuvent déjà y jeter un œil, mais le réseau devrait être encore développé avant un véritable lancement.

Le géant de l’e-commerce n’a pas encore annoncé de prix ni de date de sortie pour Amazon Fetch, mais la firme espère tout de même pouvoir le commercialiser dans le courant 2020.