La dernière mise à jour de Windows 10 entraînerait plusieurs problèmes. 

Quelques jours à peine après avoir corrigé un bug entraînant déjà un emballement des processeurs de certains PC, Microsoft révèle avoir découvert un nouveau problème au sein de sa dernière mise à jour. Si Microsoft s’en est aperçu avec cette dernière, le bug serait présent dans des mises à jour plus anciennes.

Le bug aurait un impact sur l’éditeur de méthode d’entrée (IME). Celui-ci ne répondrait pas à certains moments ou, au contraire, pourrait monopoliser les ressources processeur de manière excessive, entraînant un ralentissement du PC. Les IME concernés sont les CHS (chinois simplifié) et CHT (chinois traditionnel).

Microsoft affirme qu’un correctif est en développement. Celui-ci sera déployé à la fin du mois de septembre. En attendant, Microsoft propose une parade temporaire : rendez-vous dans les services de Windows et passez « Touch Keyboard and Handwriting Panel Service » en mode de démarrage manuel.

Les versions concernées sont les suivantes :

  • Windows 10 v1903, v1809, v1803, v1709, v1703 et v1607
  • Windows 10 Entreprise LTSC 2019 et LTSC 2016
  • Windows Server v1903, v1809, v1803, v1709
  • Windows Server 2019 et 2016

Une mise à jour néfaste

La dernière mise à jour Windows 10 (KB4515384) disposant de la build 1903 de mai 2019 entraînerait d’autres soucis. En effet, avec cette version, plusieurs internautes ont constaté des problèmes de cartes réseau. Celles-ci ne sont pas reconnues par Windows 10.

Microsoft recommande de désactiver et de réactiver leur carte réseau en passant par le gestionnaire des périphériques.

D’autres utilisateurs se sont également plaints de problèmes au niveau sonore. Celui-ci serait étrangement bas lors de la lecture d’un jeu vidéo. De nouveau, Microsoft propose une solution temporaire qui consiste à désactiver les options multicanaux dans les paramètres du jeu ou directement dans les paramètres de son de Windows.

Là aussi, Microsoft assure qu’un correctif est en préparation. Il devrait être déployé à la fin du mois.