La nouvelle réglementation sera effective dès le début 2020.

Le ministre de la Culture française, Franck Riester, a dévoilé les grandes lignes du projet de réforme de l’audiovisuel. Celui-ci offrira un assouplissement de la réglementation concernant la publicité à la télévision. Un assouplissement qui devrait permettre aux chaînes de télévision de diffuser une troisième page de publicité pendant un film d’au moins 1h30.

Une bonne nouvelle pour les chaînes de télévision qui demandaient depuis longtemps un tel assouplissement. Pour les téléspectateurs, cette nouvelle ne devrait pas être aussi bien accueillie.

La stratégie quant au contenu des publicités devrait également être revue. Le contenu sera davantage ciblé et sera différent en fonction de la géolocalisation des téléspectateurs.

Voilà qui devrait encore agrandir le gouffre entre la télévision traditionnelle et les services de vidéo à la demande tels que Netflix ou Amazon Prime Video. À ce sujet, le gouvernement français entend bien mettre à contribution le succès de ces plateformes en exigeant d’elles qu’elles participent aux financements de films et séries made in France. Netflix, Amazon Prime et compagnies pourraient ainsi céder 16% de leur chiffre d’affaires national dans ce but.

Le projet de réforme de l’audiovisuel sera présenté en novembre prochain et devrait entrer en vigueur dès le début 2020.