La communication de Marvel est bien rodée. Près de 4 mois après la sortie du dernier volet des Avengers, on apprend de nouveaux éléments sur Endgame. Cette fois-ci, il est question du destin d’Iron Man qui devait être bien différent à l’origine. Attention Spoilers.

Avant la sortie du film, les fans de Marvel avaient eu connaissance que le contrat de Robert Downey Jr., l’interprète d’Iron Man, prenait fin. Une information que ne laissait rien présager de bon pour le personnage. Pourtant, la fin d’un contrat d’un acteur ne signifie pas toujours la mort de son personnage, comme ce fut le cas de Chris Evans et la retraite bien méritée de Captain America.

Mais les choses ne se sont pas aussi bien terminées pour Tony Stark. S’il a pu fonder une famille durant les 5 ans qui ont suivi le claquement de doigts de Thanos, l’affrontement final contre le géant violet a eu raison de lui. Iron Man s’est sacrifié au combat pour ses proches. Une scène difficile pour les fans qui devait être différente au départ.

Les scénaristes Christopher Markus et Stephen McFeely ont expliqué, lors d’une interview accordée à Canada.com, la première idée qu’ils avaient eue pour la fin du personnage d’Iron Man. « Nous n’allions pas juste tuer des personnages. On nous a dit : “Si l’histoire le demande, vous pouvez effacer des personnes du tableau. Mais si vous avez une bonne histoire à raconter et que personne ne meurt, allez-y et racontez là aussi.” Dans Endgame, on a essayé de finir les arcs, et qu’Iron Man/Tony Stark se sacrifie pour le bien de l’univers semblait être une très bonne fin pour le riche playboy qui a appris à devenir une meilleure personne au cours de plusieurs films. »

Si Captain America et Iron Man avaient tous les deux survécu et passé des jours heureux, Avengers Endgame n’aurait certainement pas autant marqué les fans. Ici, la fin tragique de Tony Stark a eu gros impact émotionnel puisqu’il est le plus ancien personnage du MCU. C’est avec lui que l’aventure a débuté et au fil des films Iron Man, Avengers et innombrables apparitions dans d’autres, il a profondément évolué, devant une personne à laquelle de nombreux fans étaient attachés.

Mais le sort de Tony Stark était scellé depuis 2016. Les deux scénaristes avaient réfléchi à la manière de conclure les aventures de ce personnage si emblématique, ainsi qu’à Captain America, le premier Avengers. « Nous avons réfléchi aux moyens de laisser Tony en vie et à la question de savoir s’il y avait une histoire à raconter. Mais mourir était la dernière étape par laquelle il devait passer pour devenir un héros pleinement accompli. Il n’y a jamais eu de meilleure histoire que celle-là. Captain America, quant à lui, était prêt à se tuer deux fois dans son premier film. Donc ça ne m’a pas semblé très intéressant de le faire mourir », a expliqué l’un des scénaristes.