Depuis la sortie du 5e volet de GTA, nombreux étaient les joueurs à attendre une extension de l’histoire originale. Malheureusement pour eux, celle-ci ne vit jamais le jour. Grâce à des « dataminers », on connait aujourd’hui – en partie – le contenu des DLC jamais parus.  

Quelques semaines après le lancement de GTA 5, en 2013, Rockstar Games sort pour la première fois de la saga, une version en ligne multijoueurs de GTA, Grand Theft Auto Online. Le succès est au rendez-vous et les équipes de Rockstar se concentrent dorénavant sur le développement de GTA Online plutôt que sur l’extension du 5e épisode. Celle-ci est mise au placard sans que l’on ne sache ce que réservait le studio à ses joueurs.

En réalité, c’est grâce à une récente mise à jour de GTA Online que l’histoire de cette extension revient sur le devant de la scène. En effet, le 23 juillet dernier, Rockstar a enfin permis aux joueurs d’entrer dans le mythique Diamond Casino & Resort. Depuis le lancement du jeu, le casino était fermé et une pancarte placée sur les portes indiquait « ouverture prochainement », laissant les joueurs élaborer de nombreuses théories.

Mais la très attendue ouverture du casino cache en réalité des indices sur l’extension abandonnée de GTA 5. C’est un journaliste d’Eurogamer qui a mené l’enquête, aidé par des joueurs vétérans, adeptes du dataminage.

En réalité, depuis des années, de nombreux passionnés n’ont cessé de s’immiscer dans le code du jeu vidéo de Rockstar, permettant de mettre en lumière certains indices. Ainsi, il s’est avéré que le studio souhaitait proposer un monde apocalyptique de zombie, comme il l’avait fait avec Red Dead Redemption et le mode Undead Nightmare.

« Ce que Rockstar avait l’intention de faire avec le contenu téléchargeable en mode solo peut être comparé à l’ajout d’une nouvelle extension de carte », a expliqué le célèbre dataminer Tez2. « Ils avaient prévu de redéfinir 80 ou 90% de la carte pour l’adapter à un thème spécifique. L’un des épisodes devait comporter une apocalypse zombie. Rockstar modifierait l’ensemble de la carte pour l’adapter au thème de l’apocalypse zombie ».

Mais ce n’est pas la seule révélation des dataminers. Le fameux casino récemment ouvert devait être au cœur de l’un des DCL solo et devait faire l’objet d’un braquage orchestré par Trevor. L’histoire de ce dernier devait également être développée au-delà des événements contés dans GTA 5.

Or, le succès fulgurant de GTA Online, devenu le produit culturel le plus rentable de l’histoire avec plus 100 millions de jeux vendus et 33 millions de joueurs à travers le monde, a largement écrasé le mode solo de GTA 5. Les développeurs se sont concentrés sur l’amélioration de l’univers en ligne.

Une histoire qui pourrait se répéter avec le dernier bébé de Rockstar, Red Dead Redemption II. Le studio vient de lancer la version en ligne et multijoueur du jeu. L’aventure solo va-t-elle être mise de côté, à l’image de GTA 5, au profit de la version online ? À voir.